Le Président de la BAD en visite officielle en Tanzanie

10/08/2006
Share |

Le Président de la BAD en visite officielle en Tanzanie

Le Président du Groupe de la Banque africaine de développement, M. Donald Kaberuka, a récemment visité la Tanzanie où il a rendu une visite de courtoisie au Président du Zanzibar, M. Amani Karume. Il a également eu  une rencontre avec le Chef de l’Etat tanzanien, M. Jakaya Kikwete, et d’autres hautes personnalités du gouvernement avec lesquelles il s’est entretenu  des relations bilatérales entre la Banque et la Tanzanie. Les entretiens ont également porté sur les questions actuelles relatives au développement du pays. 

M. Kaberuka a également rencontré le Secrétaire général de la Communauté de l’Afrique de l’est, M. Juma Mwapachu, et a tenu une conférence de presse avec la presse locale avant son départ.

Le Président de la Banque était accompagné de l’administrateur pour la Tanzanie, M. Gerald Zirimwabagabo, l’ingénieur principal en matière de transports, M. Mumina Wa-Kyendo et de son assistant personnel, M. Jacques Kabale.

Dans le cadre de sa visite, M. Kaberuka a visité certains projets financés par la Banque tant en Tanzanie qu’à l’Ile de Zanzibar où il a déclaré être impressionné  par les avancées de ce pays.

M. Kaberuka a aussi signé un accord de prêt de 74 millions de dollars américains avec le ministre des finances de la Tanzanie, Mme Zakia Meghji, un prêt qui, selon lui, facilitera le développement de l’infrastructure routière dans les zones rurales qui jouent un rôle significatif dans le développement économique du pays. Le Président a profité de l’occasion pour réaffirmer l’engagement de la Banque à accompagner la Tanzanie dans ses efforts de réduction de la pauvreté. 

La Banque et la Tanzanie ont également signé un accord pour l’annulation de 645 millions de dollars que la Tanzanie doit à la Banque.

Depuis le démarrage de ses opérations en Tanzanie en 1971, le Groupe de la Banque a, jusqu’au 31 juillet 2006, approuvé 65 prêts et 28 dons pour le financement de 85 opérations. A ce jours, 68 de ces projets ont été réalisés, 4 ont été annulés, 13 sont toujours en cours et une cérémonie de signature sera organisée pour le lancement du Deuxième prêt d’appui pour la réduction de la pauvreté, qui a été approuvé le 28 juin 2006.

Le total des engagements sur ces opérations, nets des annulations, s’élève à 923,62 millions d’unité de compte, équivalent à 1,3 milliards de dollars américains avec 6 % provenant du guichet de la BAD, 93 % du Fonds africain du développement (FAD) et 1 % du Fonds spécial du Nigeria (FSN).  Les opérations multisectorielles, quant à elles, se sont taillé la part du lion, avec environ 30 %  de tous les engagements nets des annulations, 21 % pour le transport, 20 % pour l’agriculture, 19 % pour les services publics, 8 % pour le secteur social et 2 % pour l’exploitation minière.

Créée en 1964 pour la promotion du développement économique et du progrès social des pays africains, le Groupe de la Banque a, entre 1967 et 2005, approuvé au total 2 988 prêts et dons pour un montant de 36,69 milliards d’unité de compte, équivalent à 54,28 milliards de dollars américains pour atteindre ces objectifs. 


Sections Connexes