Le président de la BAD réaffirme son soutien à la Tunisie

11/04/2011
Share |


Le Président de la BAD en audience avec le premier ministre intérimaire

Le premier ministre intérimaire tunisien, Beji Caid Essebsi, a reçu, aujourd’hui, le président Donald Kaberuka en audience, au siège du premier ministère à Tunis. Le premier ministre Caid Essebsi a exprimé l’appréciation de son pays quant à l’appui de la BAD. « La Tunisie apprécie tout le soutien que la BAD lui a apporté particulièrement dans les moments difficiles que nous venons de traverser », a-t-il déclaré.

Il a rappelé que « la BAD est le premier à avoir pris attache avec les autorités de transition immédiatement après la révolution du 14 janvier ». Le président de la BAD a souligné que «la Tunisie est un pays régional important pour nous» et a réaffirmé la volonté de la BAD « de se tenir aux côtés de la Tunisie au cours de la période de transition démocratique avec toute la promesse que cela comporte pour le peuple tunisien».

Le premier ministre, Caid Essebsi a abordé l’évolution du programme de transition en cours, ainsi que les mesures prises à ce jour dans la perspective de l’organisation de l’élection de l’assemblée constituante, le 24 juillet prochain. Il a par ailleurs souligné que la priorité de son gouvernement comportait deux volets : organiser avec succès une transition démocratique et relancer l’économie du pays.

Le président Kaberuka a assuré son hôte que la Tunisie pouvait compter sur l’engagement de la BAD et son appui pour résoudre les défis budgétaires immédiats et avoir un partenaire pour l’accompagner dans son élan vers une croissance inclusive.

Cette audience intervenait à la suite de la publication du programme tunisien de relance économique.

La BAD, en étroite collaboration avec le gouvernement de transition et en coordination avec les autres partenaires multilatéraux, prépare des opérations de soutien au programme d’urgence du gouvernement et d’appui au développement à moyen terme du pays.

L’audience coïncidait également avec la publication par la BAD d’une note d’information sur les perspectives économiques de la Tunisie, postrévolutionnaire. Une analyse ainsi que des scenarios de développement économique ont été préparés sur la base d’une revue des causes de la révolution.