Le président Kaberuka prête serment pour un second mandat

01/09/2010
Share |

Le président Donald Kaberuka a prêté serment, mercredi 1er septembre à Tunis, pour un second mandat de cinq ans (2010 -2015) à la tête du groupe de la Banque africaine de développement (BAD). Il a juré de servir avec loyauté et ce, conformément aux textes et règlements définis par la Charte de la BAD. Il s’est engagé à ne ménager aucun effort dans l’exercice de sa mission pour servir l’Afrique.

Dans son discours inaugural, le président Kaberuka a souligné : « Certes, c’est le jour d’investiture d’un nouveau président, mais c’est aussi un jour de fierté, de réflexion, d’humilité, mais par-dessus tout un jour de réaffirmation de notre engagement ». « Fierté pour l’action de la Banque, en tant qu’organisation, réflexion sur les domaines où nos résultats n’ont pas été à la hauteur ; et enfin, humilité, face aux défis qui nous attendent et par-dessus tout, réaffirmation de notre dévouement à la réalisation de nos nobles objectifs », a–t-il ajouté.

D’éminentes personnalités ont pris part à la cérémonie de prestation de serment. On notait ainsi la présence du premier ministre tunisien, Mohamed Ghannouchi ; du gouverneur pour le Portugal, et actuel président du Conseil des  gouverneurs de la BAD, Fernando Teixeira Dos Santos ; du gouverneur de la BAD pour la Côte d’Ivoire, Paul Antoine Bohoun Bouabre ; du gouverneur de la BAD pour la Tunisie, Mohamed  Nouri Jouini ; et  du gouverneur de la BAD pour le Rwanda, John Rwangombwa.

Assistaient également à la cérémonie, le Secrétaire exécutif de la commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), Abdoulie Janneh, le Secrétaire exécutif de la fondation africaine pour le renforcement des capacités (ACBF), Frannie Léautier et  le représentant  de Jean Ping, président de la Commission de l’Union africaine, Maxwell Mkwezalamba; ainsi que les membres du corps diplomatique, les administrateurs, le personnel de la BAD et des invités personnels du président.

Dans un discours prononcé à cette occasion, le Premier ministre tunisien a salué le rôle de la Banque en ces termes : « La BAD est désormais un acteur majeur pour le développement de l’Afrique. C’est une institution solide, saine, crédible et désormais de stature internationale ».

Donald Kaberuka avait été élu 7ème président du groupe de la BAD en 2005 pour la premère fois. Dès son premier mandat, Dr. Kaberuka initie de profondes réformes à la Banque et réoriente ses activités vers des secteurs-clé comme le secteur privé, l’intégration régionale, les infrastructures et la gouvernance, sans oublier la mise en place d’une politique spéciale de soutien aux Etats africains les plus fragiles ou post-conflits.

Economiste de formation, Donald KABERUKA a fait ses études en Tanzanie et au Royaume Uni, où il a obtenu un Master et un PhD en Économie à l’Université de Glasgow (Écosse). Avant la BAD, il a travaillé pendant près d’une décennie dans le secteur de la banque et du commerce international, avant d’être nommé en 1997 Ministre des Finances et de la Planification du Rwanda.