La BAD approuve une prise de participation de 15 millions de dollars dans le fonds Catalyst

21/10/2010
Share |

Tunis, le 21 octobre 2010 - Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, mercredi 20 octobre 2010 à Tunis, une prise de participation de 15 millions de dollars américains dans le fonds Catalyst. Le fonds Catalyst est un fonds de capital d’investissement plurisectoriel d’une durée de 10 ans basé au Kenya et couvrant essentiellement les pays de la Communauté de l’Afrique de l’Est, mais aussi la RDC, l’Ethiopie et la Zambie. Le marché visé compte une population de 280 millions de personnes et un PIB total de 126 milliards de dollars EU.

Le fonds investira dans des entreprises de taille moyenne qui ont déjà un bilan solide et des perspectives de croissance. Ces entreprises locales se développeront pour devenir des sociétés régionales d’une grande envergure fournissant des produits et des services à travers l’Afrique de l’Est et dans la région.

Le fonds cible le secteur des biens de consommation tels que les produits alimentaires et les produits d’hygiène. Il financera également le secteur des services, notamment de la finance, des technologies et des télécommunications. Il appuiera en outre le secteur industriel (le conditionnement, l’agro-industrie). Les secteurs clés ciblés par ce fonds enregistrent une croissance rapide en raison de l'expansion économique soutenue de la région qui est tirée par des revenus personnels en hausse, de l’urbanisation et un changement de mode de vie.

Le fonds ajoutera de la valeur aux entités émettrices, en leur fournissant un appui opérationnel et stratégique. Les investissements favoriseront la création d’emploi, la hausse des recettes fiscales et la croissance économique. Les secteurs ciblés par le fonds sollicitent fortement l’emploi des femmes. En effet, les emplois destinés aux femmes devraient représenter 40 % du nombre total d’emplois créés. 

L’aide apportée à ce fonds géré par des hommes d’affaires locaux permettra de retenir les Africains talentueux sur le continent. Le Fonds entend en outre, faciliter l’intégration régionale grâce à une expansion des activités des entreprises bénéficiaires dans les pays voisins.

L’investissement dans le fonds Catalyst s'aligne bien avec les priorités de la région. Il favorise le développement du secteur privé en facilitant l'accès au financement pour les moyennes entreprises de l'Afrique. C’est un fonds régional qui a pour principal objectif de réaliser le potentiel de croissance en Afrique de l’Est avec une réglementation plus rigoureuse et de liens commerciaux et économiques plus étroits. Le fonds s'aligne également avec l'accent mis par la Banque à soutenir les gestionnaires de fonds locaux ayant des connaissances régionales.