La BAD finance pour 155,8 millions de dollars les services ougandais d’eau, d’assainissement et de santé

18/01/2012
Share |

La Banque africaine de développement et le gouvernement ougandais ont signé, le 12 janvier, deux accords de financement pour 155,8 millions de dollars EU. Ces accords concernent des projets d’amélioration de prestation des services de santé ainsi que d’accès à l'eau et l'assainissement dans les zones urbaines et rurales de l'Ouganda. Ce double accord devrait stimuler les efforts consentis par le pays pour atteindre les objectifs du millénaire pour 2015 en matière de santé, eau et assainissement.

Les deux projets s’inscrivent dans la ligne du Plan national de développement de l'Ouganda ainsi que celle des priorités 2011-2015 de la Banque pour une croissance inclusive en Ouganda. Ce Plan a identifié l’amélioration de la fourniture de services de santé et celle de l'approvisionnement en eau et assainissement comme certains des principaux domaines prioritaires pour promouvoir la croissance économique et réduire la pauvreté.

«Il est essentiel pour la croissance économique d’investir dans le développement social et humain », a déclaré Maria Kiwanuka, la ministre ougandaise des Finances, de la planification et du développement économique de l'Ouganda. « L’approvisionnement en eau en quantité suffisante et de bonne qualité pour couvrir tous les besoins sociaux et économiques, pour les générations présentes et futures, est également crucial », a-t-elle ajouté.

Près de 2,4 millions d’habitants des zones rurales et des petites villes à travers l'Ouganda devraient avoir un meilleur accès à l'approvisionnement en eau et à l'assainissement d’ici 2016, à la suite de l’approbation par la Banque africaine de développement de 67 millions de dollars EU pour financer la mise en œuvre du programme ougandais d’eau et d'assainissement. Le projet est conforme à l'objectif national de l'Ouganda d'accroître l'accès aux services d'eau et d'assainissement pour atteindre une couverture de cent pour cent d'ici 2035.

Par ailleurs, l'accès à des soins de santé abordables et de qualité pour la région métropolitaine de Kampala sera amélioré à la suite de la signature simultanée d'un projet d’amélioration des prestations de services à l'hôpital Mulago et dans la ville de Kampala. Les bénéficiaires immédiats du projet sont estimés à 3 millions de personnes, pour la plupart des femmes et des enfants de moins de 15 ans. Le projet sera cofinancé par le Fonds africain de développement, pour 72,9 millions de dollars EU, et le Fonds spécial du Nigeria, pour 15,9 millions de dollars.

Le vice-président de la BAD pour les opérations, Kamal Elkheshen, a déclaré : « La BAD et l'Ouganda ont conclu un partenariat portant sur plusieurs domaines de développement, entre autres l'eau et l’enseignement supérieur en sciences et technologie. La BAD continuera à travailler avec le gouvernement ougandais dans ses efforts de réforme afin d'améliorer le bien-être économique et social des populations ougandaises. »