La BAD soutient le développement de la statistique avec le lancement de la plateforme Open Data pour l’Afrique

16/12/2011
Share |

La Banque africaine de développement (BAD) lance une plateforme OpenData (données ouvertes) pour l'Afrique. Elle vise à accroître sensiblement l'accès aux données de qualité nécessaires à la gestion et au suivi des résultats de développement dans les pays africains, y compris les objectifs du millénaire pour le développement. La plate-forme servira également comme un centre de savoir pour la collecte, l'accès et le partage des données et des contenus  de données. L'initiative renforce et soutient la stratégie de statistiques de la BAD visant à améliorer la collecte et la diffusion des données en Afrique, ainsi qu’à promouvoir le développement des statistiques sur le continent.

La plateforme OpenData pour l'Afrique s’inscrit aussi dans la ligne d’un certain nombre d'importantes initiatives mondiales et régionales pour rehausser la disponibilité des données de qualité sur l'Afrique, et renforcer de la sorte, à partir d’éléments de fait, les prises de décision, la responsabilisation publique et la bonne gouvernance. L'initiative entre dans le cadre de l'effort mondial de renforcement de la capacité statistique, articulée dans le Plan d'action sur la statistique de Busan. Le plan a été entériné par la communauté internationale lors du Forum de haut niveau sur l'efficacité de l'aide organisé à Busan, en Corée du Sud, à du 28 novembre au 1e décembre 2011.

OpenData pour l'Afrique ouvre aux utilisateurs l'accès à un large éventail de données sur le développement en Afrique, gérées par la BAD et d'autres partenaires régionaux et internationaux. La plateforme facilite également la collecte, l'analyse et le partage des données sur des thèmes de développement nouveaux et essentiels tels que la sécurité alimentaire, l'égalité de genre et le changement climatique. Au personnel de la BAD, aux décideurs, analystes, chercheurs, dirigeants d'entreprise et investisseurs du monde entier, elle offre une voie unique pour accéder à des données fiables et actualisées sur l'Afrique. Les utilisateurs peuvent visualiser des indicateurs socio-économiques sur une période de temps donnée, utiliser des graphiques disponibles ou créer les leurs, effectuer des analyses complètes aux niveaux national et régional, bloguer,  partager leurs points de vue et leurs travaux avec leurs pairs, créant ainsi une communauté informée d’utilisateurs.

Dans le cadre de ses efforts permanents pour renforcer les systèmes statistiques et promouvoir le libre accès aux statistiques sur tout le continent, la BAD prévoit d'étendre cette plate-forme de données ouvertes à tous les pays africains, pour créer un système véritablement régional de collecte et de diffusion des données, et plus globalement de partage du savoir.

La plateforme OpenData pour l'Afrique a été lancée en partenariat avec Knoema. C'est une plateforme de partage du savoir et une communauté en ligne. Riche d’un corpus des données mondiales les plus couramment utilisées et d’une série de modèles de graphiques et de tableaux sur des sujets divers, Knoema rassemble des données axées sur le contenu pour les chercheurs, les décideurs et le grand public. Pour avoir plus d’informations sur Knoema