Soutien actif de la BAD à la région des Grands Lacs

Share |

De: 05/11/2009
A: 06/11/2009
Lieu: Bujumbura, Burundi

Tunis, le 4 novembre 2009 - Une importante délégation de la BAD conduite par le président Donald Kaberuka assiste les 5 et 6 novembre 2009 à Bujumbura (Burundi) à la Table ronde sur la mise en œuvre du Pacte sur la sécurité, la stabilité et le développement dans la région des Grands Lacs.

La Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) est un mécanisme régional pour la paix, la sécurité, la stabilité et le développement dans les onze  principaux pays de la région des Grands Lacs d’Afrique*, qui regroupent 282 millions d’habitants et devraient générer un PIB de 260 milliards de dollars en 2009.

Le processus de la CIRGL a vu le jour à la suite d’une initiative conjointe en 1996 entre les Nations Unies et l’Union africaine et est le fruit de la détermination collective des  États membres de transformer la région en une plaque tournante pour la promotion de la paix et de la sécurité durables, de la stabilité politique et sociale, et de la croissance et du développement partagés. La signature du Pacte a eu lieu lors du deuxième Sommet des chefs d’Etat tenu à Nairobi (Kenya) en décembre 2006 et est entré en vigueur en juin 2008.

L’objectif global de la table ronde est de mobiliser l’appui pour la mise en œuvre du Pacte, et sera organisée autour de ses quatre programmes d’action qui sont : paix et sécurité ; démocratie et bonne gouvernance ; développement économique et intégration régionale ; questions humanitaires, sociales et environnementales.

Assisteront à cette importante rencontre, les présidents Pierre Nkurunziza du Burundi, Rupiah Banda de Zambie, Yoweri Museveni, de l’Ouganda et Mwai Kibaki du Kenya ainsi que les anciens chefs d’Etat Olusegun Obasanjo (Nigeria) et Benjamin Mkapa (Tanzanie). M. Jean Ping, le président de la Commission de l’Union Africaine sera également présent.

La BAD, qui est activement impliquée dans l’organisation de la table ronde, continue à fournir un soutien important à la CIRGL. Elle abrite et gère le Fonds spécial pour la reconstruction et le développement (FSRD), l’un des instruments clé du Pacte de la CIRGL. Le FSRD a été créé en vue de financer la mise en œuvre des protocoles et des programmes d’action du Pacte. Il est financé par les contributions statutaires des États membres et les contributions volontaires des partenaires de coopération et de développement.

Les engagements cumulés de la BAD dans les 11 pays de la région avoisinent les 11 milliards de dollars et ont connu un accroissement notable ces 4 dernières années. Les infrastructures et les programmes multinationaux favorisant l’intégration régionale y ont la part la plus significative.

En plus de ces projets, la BAD est partie prenante et soutient les plus importantes initiatives régionales telles que : Horn of Africa Initiatives, Le Corridor Nord Sud, Nacalla Corridor phases I and II, Northern Corridor, Kigali Connect Africa Summit, etc.

* Angola, Burundi, Kenya, Ouganda, République centrafricaine, République du Congo, République démocratique du Congo (RDC), Rwanda, Soudan, Tanzanie et Zambie.