La BAD fait un Etat des lieux sur la production et la consommation d’électricité au Togo

06/10/2015
Share |

La Banque africaine de développement vient de publier, dans la série « Afrique de l’Ouest Policy Notes », une étude consacrée au secteur de l’énergie au Togo. Intitulée « Problématique de l’accès à l’électricité au Togo », cette étude de Carpophore Ntagungira, économiste pays principal à la BAD, fait un état des lieux sur la production et la consommation d’électricité au Togo, et formule des recommandations pour rendre le secteur plus compétitif et plus inclusif.

Les recherches montrent qu’au Togo, les ménages pauvres qui n’ont pas accès à l’électricité utilisent des sources d’énergie plus chères. Par ailleurs, le niveau de la demande d’électricité, qui dépasse largement celui de l’offre, pousse les populations des quartiers démunies à effectuer des branchements informels. Derrière un ménage abonné se cache au moins un autre ménage non déclaré. C’est ainsi qu’on estime le taux d’accès national  à l’électricité à 28% en 2013, alors que le décompte de ceux qui payent l’électricité le fait chuter à 17%. Ces taux restent faibles par rapport à la moyenne de 40% de l’Afrique de l’Ouest.

De 1971 à 2013, la consommation d’électricité a été multipliée par neuf et la production seulement par deux, du fait de l’absence d’investissement et de restructuration de la chaîne de valeurs de l’électricité. Une réforme en profondeur, y compris la participation du secteur privé, permettrait d’assurer la production de l’électricité en grande quantité et aux meilleurs coûts afin d’augmenter le niveau d’accès.

La série « Afrique de l’Ouest Policy Notes » offre une perspective approfondie sur les principales questions économiques de l’Afrique de l'Ouest, et partage la connaissance des experts travaillant sur le terrain. Les notes sont produites par les économistes du département régional de l'Afrique l'Ouest de la BAD.