Don de 9,24 millions de dollars à la Guinée Bissau en appui supplémentaire au Programme de santé

08/01/2009
Share |

Tunis, 7 janvier 2009 –  Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé la restructuration du Projet d’appui au Programme National de Développement Sanitaire (Santé-II) et a accordé un don de 6 millions d’unités de compte (UC), équivalent à 9,24 millions de dollars américains, sur les ressources de la Facilité en faveur des Etats Fragiles (FEF) à la République de Guinée Bissau.

Le Projet d’appui au Programme National de Développement Sanitaire (Santé-II) a été mis en vigueur en août 2001.  Il est en cours d’exécution depuis cette date.  Le Projet a permis entre autres de construire et équiper dans 4 régions, 12 centres de santé et de réhabiliter 9 bâtiments de l’hôpital national Simao Mendès (HNSM). Il lui reste à réaliser : (i) la réhabilitation/extension et l’équipement de l’HNSM ;  (ii) la mise en place d’un système de maintenance biomédicale et des infrastructures ainsi qu’un système de gestion administrative et financière dans ledit hôpital.

La réalisation de ces activités est compromise à cause de la situation de fragilité que connaît la République de Guinée Bissau depuis sa sortie de crise, caractérisée par la faiblesse des capacités institutionnelles, l’insuffisance de ressources intérieures, la contraction de l’activité économique et la chute des indicateurs de développement humain etc.  Par conséquent, l’exécution du Projet Santé II connaît beaucoup de contraintes qui menacent sa viabilité.

La présente approbation vise à restructurer le projet et lui accorder des ressources supplémentaires de manière à garantir son achèvement.

Le don supplémentaire se justifie essentiellement par la nécessité de pérenniser les investissements déjà réalisés par le pays dans le projet santé II au bénéfice d’une population estimée à 1,64 million de personnes.

L’achèvement des travaux de l’hôpital national Simao Mendes (HNSM) et son équipement, ainsi que la mise en place d’une gestion administrative et financière efficace et d’un système de maintenance y afférents permettront à la Guinée Bissau de disposer d’un centre de référence qui devrait soutenir les formations sanitaires de niveau primaire dans la lutte contre la maladie et la mortalité.  Ainsi le pays pourrait disposer d’un système sanitaire opérationnel qui contribuerait de manière efficace à la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement.

L’exécution physique des activités restantes du projet s’étalera sur une période de deux ans.


*1 UC  = 1,54027 dollars US  au 07/01/2009