Une publication de la BAD examine l'efficacité de l'aide dans les ressources en eau et l'assainissement en Afrique sub-saharienne

17/08/2012
Share |


L’eau et l’assainissement ont longtemps été considérés comme un besoin essentiel de développement humain. Récemment, avec le lancement de : La décennie des Nations Unies pour l'eau et l'assainissement dans les années 1990, suivie de La décennie des Nations Unies pour l'action - «L'eau source de vie» (2005-2015), l'accès à l'eau et à l'assainissement a été reconnu comme un droit humain fondamental. Le secteur de l'approvisionnement en eau et de l'assainissement (AEA) a pris toute son importance depuis sa prise en compte dans les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

Cependant, vu la performance hétéroclite dans le secteur de l'eau et de l'assainissement des différents pays en Afrique au Sud du Sahara, il est important de comprendre les facteurs déterminant du succès et de l'échec, pour mieux cibler les interventions futures, y compris l’aide au développement, afin d'éviter de répéter les erreurs du passé.

Dans cette perspective, le Groupe de la Banque africaine de développement, avec le soutien du programme de partenariat multi-donateurs de l’eau, a publié le livre : Aide au développement et accès à l'eau et l'assainissement en Afrique au Sud du Sahara.

L’ouvrage a essentiellement pour objectif de comparer les performances des pays, dans le secteur de l'eau et de l'assainissement et d’analyser dans quelle mesure l'aide au développement y afférente est utilisée. Plus précisément, ce livre aborde les points suivants : l'ampleur actuelle de l'aide publique au développement (APD) et comment elle a évolué au cours des deux dernières décennies ; l'efficacité des pays dans l'utilisation de l'APD versée ; la performance des pays d'Afrique au Sud du Sahara en matière d'eau potable et de prestation de services aux citoyens ; ainsi que les facteurs qui expliquent les différences de performance dans le secteur AEA dans cette région du continent.

Le livre comprend cinq chapitres. Le premier chapitre présente le contexte général, les objectifs et la méthodologie utilisée. Le deuxième chapitre examine la relation entre l'aide au développement consacrée aux politiques et projets dans le domaine de l'eau et l'assainissement dans les pays d'Afrique au Sud du Sahara, et les progrès accomplis dans l'amélioration de son accès, entre autres, grâce aux Indicateurs d'efficacité de développement en matière d’eau et d'assainissement (IDEA). Le chapitre 3 présente les résultats d’études de cas de quatre pays (Burkina Faso, Kenya, Madagascar et Ouganda), et révèle des perspectives plus détaillées au-delà des tendances générales analysées dans le chapitre 2. Le quatrième chapitre, présente des points de vue de l'expert et des bénéficiaires sur les facteurs clés de succès ou d’échec dans le secteur de l’AEA, ainsi que des projets spécifiques. L'analyse est basée sur des informations recueillies à travers des missions de terrain, constituées d'entretiens avec les principaux acteurs au sein des gouvernements, des responsables de gestion des ressources en eau et des communautés de bénéficiaires. Enfin, le chapitre 5 synthétise les points de vue recueillis et énonce des recommandations spécifiques visant à améliorer la performance du secteur AEA et l'efficacité de l'aide au développement.