Un projet routier de la BAD en Ouganda bénéficiera à 800 000 personnes et créera 12 000 emplois

14/03/2013
Share |

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé le 13 mars un prêt d’une valeur de 144.89 millions de dollars en appui au secteur routier ougandais.

Le projet d’appui au secteur routier 4 est financé par le Fonds africain de développement (FAD) à hauteur de 110.49 millions de dollars et par le gouvernement ougandais à hauteur de 34.40 millions de dollars. Il vise à améliorer l’accès routier vers les infrastructures socioéconomiques et la qualité des services de transport à l’ouest de l’Ouganda, en bitumant la route en latérite Kigumba-Masindi-Hoima-Kabwoya longue de 135 km.  

Le projet va permettre la réduction des coûts de transport et l’amélioration de l’accès aux infrastructures économiques et sociales et l’accroissement de la mobilité. Il contribuera  ainsi à relever les niveaux de vie des populations grâce à l’amélioration des services de transport et à l’accroissement de l’accès aux services sociaux tels que les maternités et les marchés. 870 000 habitants bénéficieront du projet et environ 1200 emplois seront créés dont environ 80% seront réservés aux communautés locales.

Le projet comprend, entre autres, des travaux de génie civil, l’étude et la mise en œuvre du renforcement des capacités du sous-secteur routier et l’indemnisation et la réinstallation des personnes affectées par le projet, conformément aux plans de réinstallation.

L’intervention de la BAD est en adéquation avec les aspirations du pays visant à améliorer les services de transport et en harmonie avec l’intervention des autres partenaires au développement dans le sous-secteur.