La BAD et le Sud-Soudan signent un accord général de coopération

25/09/2011
Share |

Washington DC, le 24 septembre 2011 — La Banque africaine de développement et le gouvernement du Sud-Soudan ont signé, le 24 septembre 2011, un accord général de coopération qui permettra à la BAD d’accorder un appui financier et technique au Sud-Soudan, en attendant que ce pays devienne membre à part entière de la Banque africaine de développement.

Donald Kaberuka, président de la Banque africaine de développement, et Kosti Manibe Ngai, ministre des Finances et de la planification économique de la République du Sud-Soudan, ont signé l’accord en marge des Assemblées annuelles 2011 du FMI et de la Banque mondiale à Washington, DC. Approuvé par le Conseil des gouverneurs de la BAD, l’accord permettra à la Banque d’accroître sa présence dans le pays et de poursuivre ses opérations dans le plus nouvel état africain.

Le ministre Ngai a remercié la BAD pour son ferme appui au plan national de développement qui vient d’être lancé par son pays, et salué l’assistance financière qu’elle lui a offerte avant même qu’il devienne membre à part entière de l’institution continentale de développement. Il a déclaré que l’appui financier de la BAD contribuera à accélérer les efforts requis pour prendre en charge les priorités du Sud-Soudan telles que définies par le peuple et le gouvernement sud-soudanais.

Le président Kaberuka a mis l’accent sur l’urgente nécessité de l’aide et de la présence de la BAD au Sud-Soudan, et fait observer que cet accord va garantir cette assistance avant l’achèvement des formalités d’accession du pays à la qualité de membre à part entière. Ce besoin urgent a été apprécié par tous les actionnaires de la Banque, qui ont accepté l’approbation de cet accord général de coopération selon une procédure accélérée.