La BAD sponsorise une session de formation sur le financement de projets pour les partenariats public-privé à Londres

10/11/2015
Share |


L'Institut africain de développement(EADI) et AMETrade ont coorganisé, le 9 novembre 2015 à Londres, au Royaume-Uni,  une journée de formation sur le financement des projets via les partenariats public-privé (PPP). La formation était destinée à des responsables gouvernementaux, des représentants du secteur privé ainsi qu’à des bailleurs de fonds et des experts de PPP.

Plus de 75 participants, représentant des organismes publics et des banques d'investissement ont participé à cette formation destinée à les familiariser avec les concepts clés pour mieux implémenter et financer les PPP en Afrique.

Dans son discours d’ouverture, la directrice du département du secteur privé de la Banque africaine de développement, Kodeidja Diallo, a souligné l'engagement continu de la BAD au développement des infrastructures en Afrique, en déclarant que «les PPP sont un must, et non pas une option pour nous». Elle a également souligné les efforts de la banque qui, dans le cadre de son nouveau plan stratégique pour le développement de l'Afrique,  visera à faire davantage dans le domaine des PPP, par le biais de ses cinq centres régionaux,  au cours des prochaines années.

 S’adressant aux participants,  le chef de division de EADI,  Abdul Karim Bakri,  a encouragé l'audience à aborder non seulement la journée comme une démarche de formation, mais aussi comme une opportunité de partage de connaissances  et d’ expérience dans la préparation, la mise en œuvre des projets bancables et durables PPP en Afrique.

La formation a été structurée autour de trois thèmes clés: Introduction au financement des projets PPP et concepts clés: Sources de financement: Gestion et répartition des risques dans les PPP et réalisation de projets bancables, et  Introduction aux techniques de modélisation financière sur les PPP. La session intitulée «La Banque africaine de développement - Investir dans les PPP» présentée par le directeur de portefeuille à la BAD, Raubil Durowoju,  fut un autre élément phare de la journée.

La session qui a pris fin avec l'attribution de certificats aux participants faisait partie de la conférence annuelle de trois jours sur les partenariats public-privé en Afrique, un rassemblement international de professionnels et d'experts axé sur la promotion du développement des infrastructures ainsi que des pratiques plus durable pour la réalisation des PPP et des partenariats en Afrique.