La BAD renforce ses liens avec l’Angola

Share |

De: 29/07/2009
A: 31/07/2009
Lieu: Angola
000 Par2508177

Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Donald Kaberuka, effectue sa première mission officielle en Angola du 29 au 31 juillet 2009. La mission vise à soutenir l’élan actuel de réengagement de la Banque avec ce pays et de renforcer davantage la coopération. Des signaux positifs de ce réengagement ont été constatés par la nomination du gestionnaire pays de la BAD, ainsi que par l’engagement de l’institution à l'ouverture d'un bureau dans la capitale Luanda, à la fin de 2009. Parrainée par le Ministre angolais de la Planification, la visite de M. Kaberuka sera l'occasion d'interagir avec les parties prenantes de haut niveau du gouvernement et du secteur privé.

Le Gouvernement de l'Angola est également désireux de renforcer sa coopération avec la Banque, comme l'a démontré la mission officielle du Ministre de la planification de l'Angola, Ana Dias Lourenço, de la BAD à Tunis, du 16-17 juillet 2009. "Il est temps de rendre la BAD plus visible en Angola", dit-elle. Au cours de sa mission à Tunis, le ministre a signé un prêt à hauteur de 18,6 M$ (12 millions d'unités de compte) pour financer le "Projet d'appui au secteur de l'environnement", visant à renforcer le cadre juridique, politique, institutionnel et réglementaire de la conservation de l'environnement et de la gestion durable des ressources naturelles de l'Angola.

La coopération entre la BAD et l’Angola a commencé en 1983. La répartition du portefeuille actuel de la Banque par secteur est la suivante : agriculture et développement rural (32,7%) ; secteur social, y compris la santé et l'éducation (27%) ; eau et l'assainissement (16,2%) ; et plurisectorielle (8%).

Le programme indicatif de la Banque en l'Angola en 2009/2010 prévoit 4 opérations totalisant 73 millions de dollars (43 millions d’unités de compte) pour la gestion de l'infrastructure, les compétences professionnelles en éducation, l’eau et assainissement, l’agriculture et la gestion des ressources naturelles. Le dialogue avec le gouvernement angolais est en cours, et est renforcée par la présence de la délégation d’experts de la BAD présents avec le président Kaberuka. Un forum pour explorer les occasions d’affaires au profit du secteur privé angolais est également prévu en septembre 2009.


Documents

Sections Connexes