La Bad contribue au développement agricole à Maurice

16/03/2005
Share |

Le conseil d’administration du Groupe de la BAD a approuvé, ce mercredi à Tunis, ce prêt, d’un montant de 7,74 millions d’unités de compte (UC*), équivalant à 11,85 millions de dollars EU, pour financer le Projet d’irrigation des plaines du Nord. Le projet permettra l’installation de systèmes d’irrigation dans la région Nord du pays. Cette région fournit 20% de la production nationale de canne à sucre, et 25% de la production nationale de denrées vivrières.

Outre le déficit d’eau, néfaste à la production et à la qualité de la canne à sucre, le Nord présente d’autres facteurs de limitation pour le développement de l’agriculture, dont l’enrochement et le morcellement des terres. Le projet s’emploiera à amoindrir ces contraintes et à accroître la productivité agricole.

Le projet s’appuiera sur les composantes suivantes:

  • activités d’épierrage et de préparation des sols ;
  • installation de systèmes de tuyaux latéraux et d’irrigation en plein champ ;
  • assistance technique ;
  • appui institutionnel.

Un total de 2 400 petits planteurs bénéficiera d’un accès continu à de l’eau d’irrigation une fois le projet achevé, augmentant ainsi la productivité des terres agricoles. Cela contribuera à accroître les revenus des petits planteurs vivant dans le Nord, par le biais de l’augmentation des rendements des cultures, et également à promouvoir une croissance durable, du fait des possibilités de diversification de la base agricole. Par conséquent, les disparités de revenus au sein de la communauté paysanne de Maurice seront réduites.

Près de 15 % de la population cible de cette initiative sont des femmes. A cet égard, le projet devrait renforcer de manière significative leur activité économique et communautaire ainsi que leur autonomie financière. En effet, les femmes, ainsi que les jeunes, tireront particulièrement parti de l’accroissement des opportunités dans le sous-secteur de l’agro-industrie, notamment de l’amélioration des opportunités de commercialisation sur le marché local ainsi que sur le marché d’exportation. Grâce à ce projet, le développement de l’entreprenariat et des petites entreprises offrira une base pour la diversification de l’économie. De plus, les risques des planteurs seront considérablement réduits par l’utilisation de l’irrigation, de la technologie améliorée et des stratégies culturales. Tous ces facteurs favoriseront une plus grande sécurité alimentaire et de meilleures conditions de vie.

Les opérations du Groupe de la Banque à l’Ile Maurice ont commencé en 1975. A ce jour, le montant des engagements du Groupe au pays s'élève à 267,69 millions d'UC, équivalant à 407 millions de $ EU pour 29 opérations.

Fiche résumé de projet

- Source de financement: Bad + Badea + gouvernement

- Date probable de démarrage et durée: mars 2005, 60 mois

- Agence d’exécution: Irrigation Authority 5th FloorFonSingBuilding 12, Edith Cavell Street, Port Louis – MAURICE, Tel: (230) 212 5391/92, 212 5311, Fax: (230) 212 7652

- Acquisition de biens et services: Le consultant sera recruté sur liste restreinte et demande de propositions auprès d’institutions de formation en matière de conception et gestion de projets d’irrigation, conformément aux "Règles de procédure pour l’utilisation des consultants" de la Banque.

*1 UC = 1.52049 $EU au 01/03/2005