La BAD soutient l’investissement dans l’énergie et les technologies propres

29/05/2009
Share |

Entrée au capital du Fonds Evolution One pour 100 millions de ZAR

Tunis, le 28 mai 2009- Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé une prise de participation de 100 millions de ZAR au capital du Fonds Evolution One, le premier fonds de capital-investissement spécialisé, axé sur le déploiement accéléré de l’énergie propre et des technologies durables en Afrique australe, afin d’atténuer les effets du changement climatique sur le continent.

Le Fonds Evolution One investira dans le capital et les instruments assimilables aux fonds propres des projets et entreprises durables, en vue non seulement de réduire les émissions de carbone, mais également d’assurer une bonne performance environnementale, sociale et économique de ces investissements. Il compte cibler surtout des entreprises en phase de croissance, en particulier dans huit secteurs promis à une forte croissance : l’énergie propre/l’efficacité énergétique (jusqu’à 50 % de ses investissements), les processus et technologies de fabrication efficaces et propres (« production plus propre »), la qualité de l’air et le contrôle des émissions, la gestion et la qualité de l’eau, la gestion des déchets, l’agroalimentaire et la foresterie, les produits naturels, les produits biologiques et la santé naturelle, et l’immobilier environnemental. L’Afrique du Sud représentera entre 60 % et 75 % des investissements, tandis que 25 % à 40 % seront consacrés aux autres pays de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC).

À la Banque africaine de développement, le changement climatique est un thème transversal, où l’accent est mis sur les investissements et les infrastructures d’énergie propre, comme le prévoient la Stratégie à moyen terme de la Banque pour la période 2008-2012 ainsi que son Cadre d’investissement dans l’énergie propre (CIEP), qui souligne l’impératif pour l’institution d’apporter un soutien accru aux projets d’énergie propre. L’entrée au capital du Fonds Evolution One constituera pour la Banque le premier investissement dans un fonds investissant spécifiquement dans les énergies et les technologies propres. C’est dire que cet investissement soutient un outil novateur, propre à donner une impulsion à l’activité économique dans un domaine émergent et à contribuer à l’essor d’entreprises privées durables.