Le Groupe de la BAD soutient la démobilisation et la réintégration dans la région des Grands Lacs

25/02/2009
Share |

Tunis, le 25 février 2009 – Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé un don de 14 millions d'unités de compte (UC *), soit US $ 20,9 millions de dollars, pour aider à financer le programme multi-pays d’appui transitoire à la démobilisation et à la réintégration (MDRTSP) dans la région des Grands Lacs.

Le programme vise à assurer la réinsertion effective des ex-combattants dans la région des Grands Lacs en vue d'améliorer les perspectives de consolidation de la paix et le redressement économique dans la région.

Le programme couvre les sept pays de la région des Grands Lacs (RGL) retenus dans la phase initiale du programme, à savoir l’Angola, la République centrafricaine (RCA), le Burundi, la République démocratique du Congo (RDC), la République du Congo (RC), le Rwanda et l’Ouganda, en accordant une attention particulière aux États fragiles : le Burundi, la RCA et la RDC.

Le MDRTSP s’inscrit en droite ligne de la Stratégie d’engagement accru de la Banque dans les États fragiles, qui vise à promouvoir les stratégies régionales en matière de développement post-conflit, et du Cadre opérationnel pour les opérations régionales.

Il est également en parfaite harmonie avec les Principes du comité d’assistance au développement/l’organisation pour la coopération et le développement économique  (CAD/OCDE) pour l’engagement international dans les États fragiles et les situations précaires, qui complètent la Déclaration de Paris de 2005, sur l’efficacité de l’aide et les engagements de 2008 convenus par les bailleurs de fonds et les pays partenaires sur la résolution des problèmes de fragilité et de conflit dans le Programme d’action d’Accra (PAA). Ce programme reconnaît le rôle vital de l’assistance des bailleurs de fonds dans la consolidation de la paix, l’allégement de la pauvreté et la réalisation des objectifs de développement du millénaire (ODM).

Le Programme multi-pays de démobilisation et réintégration (MDRP), qui a été lancé en 2002 en appui à la démobilisation et la réintégration des ex-combattants dans la Région des Grands Lacs sera clôturé en juin 2009. Au nombre des réalisations du MDRP, au mois de novembre 2008, on peut citer la démobilisation de 279 165 combattants (68% de l’objectif initial), la réinsertion de 254 369 anciens combattants (80% de l’objectif) et la réintégration 300 160 anciens combattants, soit 75% de l’objectif. En outre, des services ont été fournis à 30 219 enfants par des organismes de protection de l’enfance. Toutefois, il reste encore beaucoup à accomplir, ce à quoi le programme transitoire va s’atteler.

La création d’un fonds fiduciaire multi-donateurs (MDTF) régional de transition pour le financement du MDRTSP dès le début de l’année 2009 permettra au cadre régional de la démobilisation et la réinsertion de continuer d’exister, et notamment d’apporter entre autres un effort de financement et un appui technique soutenu aux États fragiles cibles.

Le coût global du programme est estimé à 16,31 millions d'UC (24,27 millions de dollars). Le don du Fonds africain de développement (FAD) représente 85,8% des coûts. Les gouvernements italien, finlandais, canadien, norvégien et suédois, ont confirmé leurs engagements d’apporter la somme de  2,31 millions d'UC, soit 14,2% des dépenses.

____________________________
*1 UC = US$ 1,9192 au 25/02/2009


Contact

Chawki Chahed Téléphone: +216 71 10 27 02