La BAD appuie les programmes de résistance à la sécheresse dans la Corne de l’Afrique et au Sahel

30/05/2013
Share |

Les débats sur l’amélioration de la résistance à la sécheresse dans la région de la Corne de l’Afrique et au Sahel se sont tenus le 28 mai 2013 à Marrakech, au Maroc, en marge des Assemblées annuelles du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), qui finance ces programmes.

Les participants ont partagé leurs expériences sur la façon de renforcer les capacités de résistance à la sécheresse. Ils se sont également penchés sur la conception d’un cadre et de pratiques destinés à assurer des conditions de vie et sécurité alimentaire durables.

La rencontre a permis d’exposer les programmes en cours d’élaboration pour renforcer la résistance à la sécheresse dans deux régions de l’Afrique souvent touchées par ce fléau. Il ressort des échanges que l’accent devra passer des secours d’urgence à l’amélioration de la résistance à long terme.

Introduisant les débats, Aly Abou-Sabaa, vice-président de la BAD, a souligné l’importance de ces programmes pour la Banque, ainsi que les efforts qu’elle déploie actuellement et son engagement à renforcer la résistance à la sécheresse à long terme dans les deux régions.

Les membres du panel comprenaient le ministre somalien des ressources nationales, Abdirisaq Omar Mohamed et la secrétaire d’Etat tchadienne à l’agriculture et à l’irrigation, Ruth Madjidian Tedebe, représentant respectivement les régions de la Corne de l’Afrique et du Sahel.

Le secrétaire exécutif du Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS), Alhousseini Bretaudeau, le directeur de l’agriculture de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), Moussa Mohamed, et le directeur du département de l’agriculture et de l’agro-industrie de la BAD, ont participé à la réunion.