Le Groupe de la BAD soutient les reformes économique en Afrique centrale

09/08/2012
Share |


Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) et le gouvernement de la République centrafricaine (RCA) ont signé, mardi à Tunis, un accord de don de 16 millions d’unités de compte, soit environ 24 millions de dollars, pour le financement du programme d’appui aux réformes économiques. Cet appui budgétaire en soutien aux réformes, le troisième du genre, vise à consolider et améliorer les réformes et la gouvernance dans les secteurs public et privé conformément à la stratégie en cours de la BAD en RCA.

A travers son partenariat stratégique avec la RCA, la Banque africaine de développement soutient la mise en œuvre de son programme de développement économique du Gouvernement centrafricain, visant en particulier à améliorer les  conditions de vie des populations centrafricaines ainsi qu’à lutter contre le chômage et la pauvreté dans le pays.

Actuellement l’intervention de la Banque dans le pays porte sur 5 opérations nationales et une opération multinationale pour un montant total de 58,74 millions d’UC (soit environ 44 milliards de FCFA). La Banque prévoit aussi de financer 2 opérations nationales, 2 opérations multinationales et un Appui budgétaire d’ici la fin de 2012, objet de la présente cérémonie.

Au cours de la cérémonie, M. Lobe Ndoumbe, vice-président par intérim chargé des  opérations (OSVP), a d’abord expliqué la stratégie de la BAD en matière d’appui aux réformes économiques, qui a pour but, selon lui, d’aider les pays membres régionaux à utiliser rationnellement les financements afin de promouvoir la croissance inclusive, avant d’ajouter que  «le financement à la RCA contribuera à doper la croissance économique et promouvoir la bonne  gouvernance.»

Le ministre d’Etat, et gouverneur à la BAD au titre de  la RCA, M. Abdou Karim Meckassoua s’est, quant à lui, félicité des bonnes relations entre son pays et la BAD, qui se sont traduites récemment par l’ouverture d’un bureau en république centrafricaine.

«Cet accord de financement constitue un signal fort du soutien du Groupe de la BAD, après la récente visite du président Donald Kaberuka en République centrafricaine.  L’ouverture d’un bureau de la BAD en RCA contribuera au renforcement du dialogue avec le gouvernement, » a conclut le ministre d’état centrafricain.

Depuis le début de ses interventions en RCA en 1972, le Groupe de la Banque africaine de développement a financé 39 opérations totalisant un volume d’engagements nets de plus de 143 milliards de FCFA, sous forme de prêts et de dons.


Sections Connexes