La BAD appuie le développement du système de santé en Guinée- Equatoriale

30/10/2008
Share |

Tunis, le 29 octobre 2008 – La Banque africaine de développement (BAD)  vient d’octroyer un prêt de 15.982 millions d'euros à  la Guinée- Equatoriale en vue de financer le projet d’appui au développement du système de santé de ce pays.

Le projet d’appui au développement du système de santé vise le renforcement de la capacité de gestion du système national  de traitement des maladies transmissibles et la fourniture de soins de qualité pour améliorer l'état de santé de la population.

Le projet sera axé sur la santé maternelle, la sécurisation de la transfusion sanguine et les services de vaccination. Les bénéficiaires directs seront  quelque 101.500 femmes enceintes et en âge de procréer qui représentent 10% de la population, et  223 300 enfants âgés de moins de 5 ans, soit 22 % de la population, ainsi que le personnel de santé et la population en général.

Le projet sera exécuté sur une période de cinq ans, de 2009 à 2013, et favorisera également le recours à des services de santé par la population, notamment dans les zones défavorisées. Les projections  sont que le projet permettra d'améliorer les indicateurs de santé. Le taux de consultation curative devrait passer de 30% en 2005 à 60% en 2013, le taux de couverture prénatale de 86% à 95% en 2013, et les accouchements assistés par du personnel qualifié, de 65% en 2005 à 90% en 2013.

Le projet participe à la lutte contre la pauvreté par sa contribution à l’accroissement de l’accès aux services sociaux et l’amélioration de leur qualité. Selon l’indice de développement humain (2007/2008), la Guinée-Equatoriale occupe le 127ème rang sur 177. Alors que ses performances macroéconomiques se sont améliorées ces dernières années, la situation sociale de la population ne suit pas encore.

Ce projet représente un partenariat particulier de la BAD avec un pays à revenu intermédiaire. L’expérience de la Banque sera mise à profit pour renforcer les capacités du ministère de la santé et du bien-être social à gérer le secteur de la santé et à concevoir des programmes efficaces de lutte contre les maladies transmissibles. Il fournira également un appui technique au gouvernement dans la conception et la mise en œuvre d’un programme d’extension de la couverture en infrastructures sanitaires avec ses propres ressources. Ces deux actions contribueront à soutenir les efforts du pays dans l’atteinte des objectifs du millénaire.

Le projet fait suite à l’adoption du Plan National de Développement économique et social Horizon 2020 issu de la deuxième conférence économique de novembre 2007. Il contribuera à réduire la pauvreté en collaborant à la réalisation des objectifs fixés dans ce document de Politique, en particulier en ce qui concerne l'amélioration de l'accès aux services sociaux. Sur le plan économique, des ressources financières importantes seront injectées dans l’économie équato-guinéenne pour le développement des infrastructures et la création d'emplois.

Le projet est en adéquation avec la stratégie 2008-2012 de la Banque pour la Guinée- Equatoriale en ce sens qu’il contribue au renforcement du capital humain afin de mettre à la disposition du pays des services publics de qualité dans les domaines de la santé et de l’éducation. Le gouvernement fournira 15 millions d’UC, soit 50% du coût total du projet ;  marquant ainsi le réengagement du pays avec la Banque, après une décennie.

Les opérations de la BAD en Guinée-Equatoriale ont commencé en 1978.  À ce jour, l'engagement total du Groupe dans le pays s'élève à 80 millions de dollars pour  18 opérations.

  1 UC (unité de compte) =  1,55722 de dollars  au 29/10/2008

Yolanda Nunes Correia – Tel: +216 71 10 31 58 –  y.nunes-correia@afdb.org


Contact

Yolanda Nunes Correia Téléphone: +216 71 10 31 58