BAD-Maroc : Signature des accords de prêt et de dons de 300 millions d’euros

18/03/2011
Share |

Tunis le 17 mars 2011 - Dans le cadre de leur coopération, le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) et le gouvernement du Royaume du Maroc ont procédé, le 17 mars 2011, à Rabat (Maroc), à la signature de six (6) accords de financement en prêt et dons d’un montant total de 303 millions d’euros, soit environ 3,39 milliards de dirhams. La cérémonie de signature a été co-présidée par le ministre  marocain de l’économie et des finances, Salaheddine Mezouar et le directeur Région à la BAD, Nono Matondo-Fundani.

D’abord, le prêt signé est un financement en prêt d’investissement, d’un montant de 300 millions d’euros (environ 3,36 milliards de dirhams), à l’Office National des Chemins de Fer (ONCF), il est destiné au projet d’augmentation de capacité de l’axe ferroviaire Tanger-Marrakech.

Le projet de l’ONCF s’inscrit dans le cadre de la poursuite de la stratégie nationale de développement du secteur des transports, notamment la poursuite de la mise à niveau et la modernisation des infrastructures et services de transport en vue d’accroître la compétitivité logistique de l’économie nationale. Le projet sera exécuté sur la période 2011-2016 et visera à renforcer les infrastructures ferroviaires  pour répondre à l’accroissement du trafic annuel de voyageurs et de marchandises sur l’axe Tanger- Marrakech.  Sur cette ligne, estime-t-on, le trafic annuel de voyageurs passerait de 16 millions en 2010 à près de 23,5 millions à partir de 2016.

Les accords de dons eux s’établissent comme suit :

  • Un don d’un montant de 678.000 euros (7,6 millions de dirhams) à l’Agence nationale des ports (ANP) pour la réalisation d’une étude portant sur le diagnostic et l’élaboration d’un programme de confortement et de réparation des ouvrages de protection de ports du pays, notamment ceux de Nador, Safi, Al Hoceima, Tanger, Casablanca et Agadir
  • Un don d’un montant de 558.000 euros (6,3 millions de dirhams) à la Caisse Centrale de Garantie (CCG) pour renforcer le système national de garantie ;
  • Un don d’un montant 576.000 euros (6,5 millions de dirhams) au Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières (CDVM) pour le renforcement de la supervision et le contrôle des marchés financiers ;
  • Un don d’un montant de 595.200 euros (6,7 millions de dirhams) à la Direction de l’irrigation et de l’aménagement de l’espace agricole pour le développement des infrastructures d’irrigation (DIAEA) ;
  • Un don d’un montant de 629.000 euros (soit environ 7,1 millions de dirhams) au ministère de l’éducation nationale pour réaliser une étude, en vue de la mise en place d’une stratégie de développement de l’enseignement et la formation privés.

A ce jour, le total des engagements cumulés de la BAD au Maroc est d’environ 8,6 milliards d’euros, correspondant à 96,3 milliards de dirhams. Les engagements relatifs au portefeuille d’opérations actives se chiffrent à environ 2 milliards d’euros, correspondant à 22,4 milliards de dirhams. Ce portefeuille est dominé par le secteur des infrastructures (notamment les transports, l’énergie et l’eau et l’assainissement) et le secteur de la gouvernance.


Sections Connexes

Contact