La BAD soutient la plus grande ferme piscicole de tilapia au Zimbabwe

31/10/2011
Share |

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé récemment  un prêt de 8 millions de dollars pour financer le projet de Lake Harvest Aquaculture sur le lac Kariba au Zimbabwe. Ce prêt soutiendra le projet Lake Harvest Aquaculture afin d’augmenter significativement la pisciculture de tilapia et de fournir à la sous-région  un apport en protéines à un prix abordable.

Le montant total de la dette qui sera fournie devrait atteindre 20 millions de dollars et serait procurée par les institutions financières de développement en partenariat avec la BAD. Le prêt privilégié de 8 millions de dollars de la BAD rendra disponible le financement pour un projet agro-industriel viable dans un état fragile et sera le premier investissement pour le secteur privé de la Banque au Zimbabwe dans le cadre des efforts de réengagement sélectif dans le pays. Avec d’autres institutions financières de développement, la BAD s’assurera que le projet continue à adhérer aux bonnes pratiques internationales de gestion environnementale et sociale. Lake Harvest Aquaculture respecte les standards de production européens les plus stricts et est l’unique opération de pisciculture en Afrique certifiée par GlobalGap, un organe de suivi qui définit les normes volontaires pour une aquaculture durable au niveau environnemental et social.

“Nous sommes ravis que la BAD ait contribué substantiellement au financement de la croissance continue de Lake Harvest Aquaculture, qui est déjà la plus importante opération d’aquaculture commerciale en Afrique. Le développement de Lake Harvest Aquaculture fait partie de la stratégie d’African Century Foods d’élaborer une activité de production de protéines blanche à l’échelle panafricaine, et nous sommes impatients de collaborer avec la BAD et les autres institutions financières de développement  dans la poursuite de cet objectif” a déclaré Henry Pitman, Président Directeur General d’African Century Foods.

A l’achèvement de son programme d’expansion, LHA produira 20 000 tonnes de poissons par an comprenant une large offre de produits frais et surgelés.  L’entreprise cible principalement les marches africains avec le Zimbabwe qui devrait absorber 37 pourcent de la production, 50 pourcent seront exportés aux marchés de la région d’Afrique australe et l’Europe devrait absorber les 13% restants. Les bénéfices développementaux du projet comprennent: la création d’emplois, la croissance économique et la diversification, l’augmentation des revenus du gouvernement, du commerce régional et de l’intégration, la génération de devises étrangères et une sécurité alimentaire améliorée au Zimbabwe et dans les pays voisins.

“Lake Harvest Aquaculture est considéré par de nombreux experts comme un modèle pour la pisciculture durable sur le continent,” a dit Tim Turner, Directeur du département du secteur privé et de la microfinance de la BAD. “Lake Harvest Aquaculture devrait générer plus de 900 emplois permanents de haut niveau d’ici 2015 et contribuera pour environ 33 millions de dollars en valeur actuelle en revenus pour le gouvernement pour les 10 prochaines années » il a ajouté.