LA BAD soutient les institutions de microfinance en RDC-approuve 1,1 millions de dollars de participation dans le capital de Advans Bank Congo

30/01/2008
Share |

Tunis, le 30 janvier 2008 -  Les entreprises de microfinance et les petites et moyennes entreprises en République Démocratique du Congo (RDC) bénéficieront d’une participation de 1,1 million de dollars au capital de Advans Bank Congo et d’un don d’assistance technique de 650 000 Euros. Cette décision a été approuvée par le conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD).

Advans Banque Congo (ABC) aura un statut entièrement nouveau de banque de microfinance, fournissant des services financiers aux populations à faible revenu de la RDC. L’objectif du projet est d’offrir un large éventail de services financiers appropriés à la micro, petite et moyenne entreprises ainsi qu’à d’autres clients issus des populations à faible revenu. Le projet s’inscrit dans le cadre des objectifs de développement du Gouvernement, soit d’appuyer la mise en place de systèmes financiers inclusifs viables au service de tous en RDC.

La BAD apportera son soutien à la création d’ABC en allouant un ensemble de ressources composées des fonds propres et d’assistance technique. En souscrivant un montant de 1,1 million $EU en qualité d’actionnaire, la Banque détiendra environ 17 % des parts sociales initiales, ce qui lui donnera le droit de siéger au conseil d’administration. De plus, les fonds de l'assistance technique seront utilisés pour renforcer la capacité d'ABC et les systèmes intégrés de gestion.

L’assistance financière à l’ABC est bien alignée avec les politiques et stratégies de la Banque. ABC sera un précieux instrument dans la mise en œuvre des politiques de microfinance et d’assistance aux Etats fragiles. Elle  s’inscrit également dans le droit fil de deux des piliers de la stratégie de la Banque pour le développement du secteur privé: (i) Renforcer le secteur financier et (ii) Appuyer les entreprises privées. Elle concorde par ailleurs avec les stratégies opérationnelles du secteur privé de la Banque pour l’accroissement de l’appui aux intermédiaires financiers commercialement viables et pour la collaboration avec d’autres partenaires au développement. 

Actuellement, la BAD gère dans le secteur de la microfinance deux investissements en actions, à savoir: un million de dollars dans la KREP Bank au Kenya et, plus récemment, l’investissement de 0,84 million approuvé en 2007 dans Access Bank en Tanzanie. KREP est la première banque de microfinance d’Afrique et la première ONG à se convertir en une banque commerciale à part entière qui fournit des services financiers aux populations à faibles revenus du Kenya.