La BAD soutient le Mozambique pour son Plan d’action sur la croissance verte

25/02/2013
Share |

Les intervenants compétents dans l’ensemble du Mozambique se sont réunis en décembre 2012, pour se concerter en vue d’élaborer le Plan national d’action pour la croissance verte (“GGAP” en anglais). La BAD dirige les travaux visant à appuyer le gouvernement. Au nombre des participants aux consultations, figuraient des représentants de l’administration publique, du secteur privé, de la société civile, des partenaires au développement et des universitaires, qui ont pris part à des exposés et à des débats qui ont duré une journée entière dans les trois régions du pays : Nord, Centre et Sud. Les consultations ont été organisées conjointement par la BAD et le PNUD, de concert avec le gouvernement.

Les sessions de consultations ont apporté une valeur pratique au GGAP, grâce aux contributions relatives au contenu des politiques et des actions mises en œuvre. Plus de 100 personnes, à travers les trois régions du pays, y ont participé. Dans l’ensemble, les participants se sont dits pleinement satisfaits du contenu du GGAP. Autre constat : de nombreuses activités, tels que des projets de conservation, des programmes fonciers et ’expansion des services décentralisés d’énergie renouvelable, sont déjà en cours à un niveau local, cadrant avec l’agenda de la croissance verte.

Le Groupe gouvernemental pour la coordination de l’économie verte est en train d’examiner le projet de GGAP découlant du processus de consultation multisectoriel, avant d’organiser une consultation publique.

En qualité de partenaires de la BAD, le PNUE et le WWF ont eu une part active, en apportant leurs expertises techniques au contenu du GGAP.