La BAD participera au Rwanda au Sommet des TIC et de l’Innovation

Share |

De: 28/10/2013
A: 31/10/2013
Lieu: Kigali, Rwanda

La Banque africaine de développement (BAD) participera au  Sommet Transform Africa 2013  que le Rwanda organise à Kigali du 28 au 31 octobre 2013. Cet événement panafricain rassemblera plus d'un millier de participants venus d'Afrique et d’ailleurs.  Les participants représenteront divers secteurs dont  les gouvernements, les entreprises et la jeunesse pour échanger sur l’avenir du haut débit en Afrique.

A Kigali, la BAD lancera son rapport « Connecter l’Afrique : évaluation des progrès réalisés vers les objectifs du Sommet Connecter l’Afrique » (en anglais, « Connecting Africa:  An Assessment of Progress towards the Connect Africa Summit Goals ». Pour la BAD, les technologies de l’information et de la communication (TIC) sont un secteur prioritaire. Gilbert Mbesherubusa, vice-président de la BAD chargé des infrastructures, prononcera un discours préliminaire.

« Le Sommet Transform Africa s’appuie sur le succès du Sommet Connect Africa. Il est important, non seulement parce qu’il relance les discussions sur l’usage que l’Afrique doit faire des TIC, mais encore en raison de sa capacité de rassemblement. De nombreux pays seront présents, de sorte qu’aucun ne soit exclu des discussions et que tous puissent s’inspirer des expériences des autres »,  estime  Mbesherubusa.

Transform Africa verra également le lancement d'un réseau à large bande à grande vitesse (4G LTE), créé aux termes d’un accord entre le gouvernement du Rwanda et KT Corporation, le plus grand opérateur de télécommunications de la Corée du Sud. Ce réseau couvrira 95 % de la population dans les trois ans à venir.

Ce déploiement rapide des capacités de haut débit au Rwanda permettra d'accélérer le développement du secteur des TIC dans le pays, de créer des emplois et de faciliter le progrès socio-économique. Selon les rapports récents publiés par l'Union internationale des télécommunications (ITU), 95 % de  pénétration du haut débit se traduira par un coup de pouce de 10 à 13 % à la croissance du PIB pour le Rwanda.

Le premier jour du Sommet sera consacré à l’examen des acquis de l’Afrique dans le domaine des TIC depuis l’important sommet Connect Africa organisé il y a six ans par le gouvernement rwandais. Dans le cadre du Sommet sont également prévus cinq grands évènements : le Sommet des Leaders, le "Youth Entrepreneurship", l'"Innovation Extravaganza", une exposition internationale tech, ainsi que la remise des prix "Continental Awards".

Pour Jean Philbert Nsengimana, ministre rwandais de la Jeunesse et des TIC, « le sommet est une occasion privilégiée pour les leaders, tant du secteur public que privé, d’étudier comment la technologie de la prochaine génération peut conduire la transformation sociale et économique du continent africain. »

« Au Transform Africa 2013, la discussion portera sur la manière dont les pays africains peuvent maximiser les opportunités de l'économie numérique, en exploitant son pouvoir pour stimuler l'innovation et la prestation de services, ainsi que la création d’emplois pour les jeunes», indique  Nsengimana.

« Une fois l'infrastructure en place, il est primordial que nous jouions tous notre rôle pour stimuler les investissements dans le développement de contenu et la prestation de services », indique  Valentine Rugwabiza, directrice générale de l’Agence pour le développement du Rwanda (en anglais Rwanda Development Board, RBD).


Le sommet est co-organisé par le gouvernement du Rwanda et l'Union internationale des télécommunications (ITU), avec le soutien financier de la BAD, conformément à son engagement en faveur du développement des TIC en Afrique.