L’UEMOA et la Bad soucieuses de renforcer leur coopération

13/01/2005
Share |

C’est ce qui ressort d’une séance de travail tenue récemment à Tunis entre les deux institutions, dans le cadre de la visite de travail qu’a effectuée à l’agence temporaire de relocalisation de la Bad une délégation conduite par M. Soumaïla Cissé, président de la Commission de l’UEMOA.

La séance de travail, présidée par M. Bisi Ogunjobi, vice-président du Groupe de la Bad chargé des opérations pour les régions Centre et Ouest, a passé en revue les opérations en cours et esquissé les perspectives de coopération. Dans ce contexte, la Banque a indiqué qu’elle prépare une stratégie d’assistance à l’intégration régionale dans les pays couverts par la Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cedeao), qui sera opérationnelle à la mi-2005.

La Bad a informé la délégation de l’état d’avancement d’un certain nombre de requêtes de financement introduites à la Banque par l’UEMOA. Ainsi, la première phase de l’étude sur la réforme des marchés publics dans les pays de l’UEMOA est pratiquement terminée. Ses résultats seront présentés pour validation en mars 2005. La Banque a aussi confirmé qu’un projet de renforcement des capacités de supervision de la sécurité aérienne en Afrique (projet Coscap) était en cours d’évaluation.

Concernant l’assistance à la Guinée-Bissau, dont l’économie a été fortement éprouvée par les troubles socio-politiques, la Bad a informé l’UEMOA de la préparation d’un projet pour accompagner le pays dans la reconstitution de ses capacités institutionnelles.

L’UEMOA a sollicité la collaboration de la Banque pour la réalisation d’un programme communautaire concernant l’approvisionnement en eau de 1 000 villages. Le coût de ce programme est de 707 milliards de FCFA. La Banque a informé la délégation de l’UEMOA qu’elle a élaboré une initiative de l’eau et de l’assainissement en milieu rural pour ses pays membres. Des projets pilotes ont déjà été financés par la Banque au Bénin et au Mali. Les deux parties sont convenues de renforcer la complémentarité des programmes des deux institutions dans ce domaine.

La Bad a par ailleurs donné son accord de principe pour financer une étude sur l’impact des accords commerciaux que la commission de l’UEMOA envisage de conclure avec les pays de l’Afrique du Nord. La Banque a en outre confirmé son accord de principe pour le financement d’une étude de faisabilité d’un programme triennal de la pêche. La Bad a également, informé l’UEMOA qu’elle examinait la possibilité de financer sur des ressources bilatérales une étude sur la création de la Bourse régionale des produits vivriers.Enfin, la Banque a confirmé sa disposition à apporter une assistance technique par ses services, pour améliorer la statistique concernant la consommation des ménages.

L’UEMOA en bref

- L’Union économique et monétaire ouest-africaine regroupe 8 pays: Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo

- Date de création: 10 janvier 1994

Media contact:

Chawki Chahed – Tél.: +216 71 10 27 02 – E-mail: c.chahed@afdb.org