La BAD accueille les travaux du Forum de haut niveau sur la réforme de la passation des marchés publics en Afrique

Share |

De: 16/11/2009
A: 17/11/2009
Lieu: Tunis

Session 1

  • Progrès réalisés,défis et leçons apprises des réformes des marchés publics en Afrique de Vinay Sharma.
  • Défis et zones à risques des systèmes de passation des marchés publics en vue de l’utilisation des systèmes nationaux de V.S.Rishnakumar.
  • L’approche des plateformes de réformes ciblées: une approche alternative pour des réformes des marchés publics axées sur les résultats dans les Etats fragiles et à faibles revenus d’Afrique de Serge N'guessan.
  • Challenges et Leçons tirées de la participation du secteur privé à la réforme des marchés publics en Ouganda de Janepher Sambaga.
  • Les Processus clés des réformes: comprendre l’économie politique des réformes des marchés publics en Afrique pour obtenir de meilleurs résultats de Koffi Ahoutou.
  • Rendre les gouvernements responsables:le rôle de la société civile dans le contrôle des marchés publics: le cas du Kenya de George Adhanja.
  • L’expérience tunisienne de la réforme des marchés publics et son impact sur le développement des PME nationales de Khaled El Arbi.

Session 2

  • L’utilisation des marchés publics pour relancer l’économie en période de crise: l’exemple des Etats-Unis d’Amérique de Christopher Yukins.
  • Comprendre les achats verts et sociaux et leur potentiel pour la promotion du développement durable en Afrique de Farid Yaker.
  • Le rôle des organes spécialisées des marchés publics dans la définition des politiques d’achat en faveur du développement et La surveillance de leur mise en oeuvre de Pascal Ruganintwali.
  • Partenariats Public/privé (PPP), concessions et autres Contrats spécialisés et le développement socio-économique: le cas des contrats spécialisés au Sénégal, attentes et défis de youssef Sakho.
  • Favoriser la participation des autorités de régulation des marchés publics à la formulation et au suivi de l’application des politiques nationales: le cas de la Tanzanie de Ramadhan Mlingha.
  • Marchés Publics et Performances en matière de Développement: Repenser les politiques de marchés Publics en Afrique pour renforcer l’efficacité de l’aide dans le contexte de la crise de Yacine Fal.

Session 3

  • Evaluation des stratégies de renforcement des capacités en matière de passation de marchés publics en Afrique : leçons, challenges et raisons d’une nouvelle approche de Frannie Leautier.
  • Presentation - The Potential of new Technologies Capacity-development approach by George Jadoun.
  • Défis et Perspectives du financement de la nouvelle approche du développement des capacités en Afrique: définir la démarche à suivre de Sibry Tapsoba.
  • Management du changement et réformes des marchés publics axées sur les résultats en Afrique: approche systémique pour renforcer le développement des capacités et l’intégrité dans les systèmes de passation des marchés publics de John Prosper Seka.
  • Développement des capacités en matière d’acquisitions dans un contexte plus global de réforme de l’administration publique: Nouveaux courants de pensée, leçons tirées des programmes innovants et leurs potentialités pour le renforcement des systèmes de marchés publics en Afrique de Kirsten Ejlskov Jensen.
  • Potentialités des nouvelles technologies et approches du développement des capacités pour la professionnalisation de la pratique de l’achat public en Afrique de Pamela Bigart .
  • Initiatives en faveur de l’intégrité : leçons tirées de l’utilisation de la liste de contrôles pour renforcer l’intégrité dans les marchés publics? de Virginia Tortella et Aniko Hrubi.
  • Renforcement des capacités en passation des marchés publics de la Société comptabilité sociale et de la performance des systèmes de passation des marchés publics en Afrique de Yacouba Yaro.
  • La Facilité Africaine de Partenariat et l’utilisation des systèmes nationaux de passation des marchés publics de Simon Mizrahi.
  • Renforcer la gestion des finances publiques par l’informatisation du système de gestion des marchés publics de Khaled Nofal.

Session 4

  • Impact des réformes régionales des marchés publics sur le développement d’un secteur privé national: l’exemple du Kenya de Carole Kariuki.
  • Protectionnisme contre marché ouvert : les réformes actuelles des marchés publics sont-elles judicieuses pour booster la reprise économique des pays africains dans le contexte actuel de la crise économique? de Kodja Osei Lah.
  • Croissance nationale et intégration économique régionale: deux objectifs contradictoires pour les réformes des marchés publics? de Stephen Karangizi.
  • Les mécanismes régionaux de règlement des litiges et d’arbitrage des marchés publics et leur impact sur l’environnement régional des affaires de N’Dongo Fall.
  • Mécanismes de Contrôle par les pairs des marchés publics, surveillance régionale multilatérale et monitoring et leur rôle dans le renforcement des marchés communs et du commerce régional: le cas de l’UEMOA de Elhadj Abdou Sakho.

La Banque africaine de développement (BAD) a accueilli à Tunis, le 16 novembre 2009, les travaux du "Forum de haut niveau sur la réforme de la passation des marchés publics en Afrique", une rencontre de deux jours organisée en partenariat avec le Marché Commun de l'Afrique de l'Est de l'Afrique Australe (COMESA), l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), la Fondation africaine pour le renforcement des capacités (FARC), l'Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE) et la Banque mondiale (BM).

Dans son allocution inaugurale, le Secrétaire d'État tunisien, Abdelhamid Triki, a remercié la BAD et les différents partenaires d'avoir permis cette rencontre et rappelé que la réforme de la passation des marchés publics est un élément clé du développement économique et de la réduction de la pauvreté, notamment dans le contexte actuel de crise économique mondiale.

S'exprimant au nom du président de la BAD, M. Kaberuka, le vice-président de la BAD, Aloysius Ordu a lui aussi constaté que "la crise financière mondiale a mis le continent africain face à de nouveaux défis. Dans ce contexte, tous nos efforts doivent viser à améliorer notre gestion des ressources, à accroître la transparence et l'obligation redditionnelle et à renforcer la lutte contre la corruption". Le Forum contribuera à faire entendre  la voix de l'Afrique et à mettre l'accent sur ses priorités en matière de réforme de la passation de marchés publics, afin de contribuer encore davantage à la lutte contre la corruption et la gabegie. Le Forum offrira également l'opportunité de discuter de l'évolution des procédures de passation des marchés publics en Afrique et de convenir d'un programme commun d'amélioration des systèmes nationaux de passation de marchés.

Le ministre zimbabwéen de l'intégration régionale et de la coopération internationale, représentant la présidente du Conseil des ministres du COMESA, Priscilla Mushonga, a salué l'instauration de cette plateforme, qui favorise le dialogue sur les politiques en matière de passation de marchés publics, un sujet aux implications énormes, notamment pour l'intégration régionale.

Le Commissaire de l'UEMOA chargé du département des politiques économiques et de la fiscalité intérieure, Elhadj Sakho, a quant à lui expliqué que le forum constitue sans aucun doute une étape fondamentale sur le chemin de la réforme de la passation des marchés publics en Afrique, puisque les recommandations qu'il formulera favoriseront la réalisation des objectifs de développement économique et de réduction de la pauvreté sur le continent.

Le directeur du département Gouvernance de la BAD, Gabriel Negatu, a chaleureusement encouragé les participants à profiter de la plateforme du Forum pour élaborer une feuille de route consolidée, qui aidera les pays à mettre en œuvre des politiques et des stratégies de passation de marchés effectivement propices au développement et aidera les partenaires au développement à cibler davantage leur aide vers les domaines qui en ont le plus besoin.

Le Forum réunit quelque 150 personnes venues de toute l'Afrique, dont une majorité de hauts responsables, d'acteurs du secteur et d'experts en matière de politiques et pratiques de passation de marchés publics, ainsi que des représentants d'organisations internationales de développement, d'agences bilatérales de coopération et d'entités académiques. Les deux jours de débats seront consacrés à l'examen de quatre grands thèmes: "La réforme de la passation des marchés publics en Afrique", "La passation des marchés publics comme outil de développement économique", "Les cadres de renforcement des capacités en matière de passation de marchés publics et les initiatives favorisant la probité", et enfin "Réforme de la passation des marchés et intégration régionale économique".