Le « FIC en action » de la BAD met en exergue 977 millions de dollars d'investissements en faibles émissions de carbone en Afrique et en développement des énergies renouvelables et résilientes au changement climatique

18/10/2012
Share |

Le “FIC en Action” est une publication du Département de l'Energie, l'Environnement et le changement climatique (ONEC) de la Banque Africaine de développement. Il s’agit d’un rapport semi-annuel sur les activités de la Banque dans la mise en œuvre des Fonds d'investissement climatiques (FIC) en Afrique.

Cette première édition couvre la période de janvier à juin 2012. Elle dispose de mises à jour sur les plans et projets d'investissement dans 15 pays africains pour un montant de 225 millions de dollars approuvés par le Conseil de financement provenant des ressources des FIC et 752 millions de dollars d’un co-financement de la BAD pour soutenir les transformations dans les technologies propres, la gestion durable des forêts, l’accès accru à l'énergie par le développement des énergies renouvelables et résilientes au changement climatique.

Le rapport souligne l'énorme quantité de travail que les pays pilotes africains et la BAD sont en train d’effectuer pour transformer le potentiel africain des faibles émissions de carbone et de la croissance verte en éléments réels.

Alors que le monde se rassemble pour concevoir le Fonds vert pour le climat, les FIC sont utilisés comme un point de référence pour tirer des leçons. La BAD est l'un des cinq organismes d'exécution pour les fonds concessionnels des FIC. Elle canalise un tiers des financements des FIC vers l'Afrique, l'équivalent d'environ 900 millions de dollars.