Première opération du Secteur privé en Algérie : Une garantie partielle de 6 millions d’Euros accordée à Maghreb Leasing Algérie

23/04/2009
Share |

Tunis, 22 avril 2009 - Le Conseil d’administration a approuvé, mercredi à Tunis, l’octroi à  Maghreb Leasing Algérie (MLA) d’une garantie partielle de  6 millions d’Euros.  Cet instrument permettra à MLA de mobiliser  l’équivalent, en dinars algériens, de 12 millions d’Euros, auprès d’un consortium de banques locales.

Cette transaction constitue la première opération du Département du Secteur privé en Algérie. Son but est de soutenir l’expansion de MLA et l’aider à développer son portefeuille de crédit bail par l’octroi d’une garantie lui permettant de mobiliser, localement, une partie des ressources nécessaires au financement de sa croissance.

MLA est une société par actions, de droit algérien, constituée en 2006 à l’initiative de ses actionnaires majoritaires, Tunisie Leasing Group (également partenaire technique) et Amen Bank, des institutions ayant, par le passé, bénéficié de l’appui de la BAD. En 3 ans d’existence, MLA s’est hissé au rang de 1ère société de leasing d’Algérie, en termes de production avec près de 25% des parts de marché avec une clientèle-cible exclusivement composée de PME. Les fonds mobilisés dans le cadre du projet permettront à MLA de financer 100 PME supplémentaires (environ 20 % de sa clientèle actuelle), créer 260 emplois additionnels et contribuer à la consolidation de 3 000 emplois.

Le projet est en phase avec les priorités du Gouvernement algérien qui a fait de la promotion et du développement du secteur privé, en particulier le sous secteur des PME, un des piliers de sa stratégie de diversification de l’économie et de lutte contre le chômage. Il s’aligne aussi avec les orientations du Groupe de la BAD visant à renforcer la coopération avec les pays à revenu intermédiaire et avec la Stratégie du secteur privé visant à renforcer les intermédiaires financiers sur le continent.

Le soutien de la BAD au secteur du leasing est motivé par le fait que ce dernier constitue un moyen efficace de promouvoir et moderniser tant le secteur financier que celui des PME. En effet, le leasing constitue une alternative aux produits financiers traditionnels peu adaptés au financement à moyen et long termes, des PME, tout en fournissant à celle-ci, l’opportunité de développer et de moderniser leur outil de production.

Le Conseil a souligné l’importance de l’effet de démonstration créé par l’intervention de la BAD dans ce secteur nouveau et en pleine croissance. Il a également salué  le transfert de technologie et de savoir faire dans le cadre d’un partenariat Sud-Sud, permis par le projet.


Sections Connexes

Contact

Onike-Houra Nicol Téléphone: +216 71 10 32 27