Changement climatique, agriculture et ressources naturelles : la Banque forme ses cadres supérieurs

08/02/2012
Share |

La formation des cadres de la Banque aux questions liées au changement climatique, à l’agriculture et aux ressources naturelles est au cœur des activités du département des résultats et contrôle de la qualité de la Banque africaine de développement (ORQR). Avec l’appui du département du développement international (DFID) du Royaume Uni, ORQR a organisé un atelier sur la question à Tunis, du 26 au 27 janvier 2012. Destinée aux cadres supérieurs de la Banque, la formation dispensée avait pour but d’examiner avec eux l’impact du changement climatique et à les sensibiliser à la vulnérabilité du continent au phénomène. L’atelier a également fourni l’occasion de renforcer la capacité des participants à mieux comprendre et suivre les enjeux du changement climatique, ainsi qu’à consolider leurs compétences dans le dialogue avec les clients et le traitement des opérations de la Banque. Pour Nogoye Thiam, experte en changement climatique : «Nous devrions parvenir à adapter les données climatiques aux besoins des agriculteur et à utiliser les canaux appropriés de diffusion pour toucher les véritables cibles,»