« Perspectives économiques en Afrique » - Un rapport désormais placé sous le signe d’un partenariat élargi entre plusieurs institutions de recherche africaines

14/11/2007
Share |

« Perspectives économiques en Afrique » - Un rapport désormais placé sous le signe d’un partenariat élargi entre plusieurs institutions de recherche africaines
  • Partenaires: BAD, CEA, OCDE et 5 autres centres de recherche africains

Addis-Abeba, le 15 novembre 2007 – L’édition 2008 des Perspectives économiques en Afrique (African Economic Outlook) sera placée sous le sceau d’un partenariat élargi. Les Perspectives économiques en Afrique sont un rapport annuel jusque-là publié par la Banque africaine de développement et le Centre de développement de l'OCDE, qui fait une analyse comparative des perspectives économiques des pays africains.

« Jusqu’en 2007, l’OCDE était le chef de file du rapport. A partir de l’édition 2008, conformément aux accords de financement du rapport par la Commission européenne, la Bad prend le leadership des Perspectives économiques en Afrique, en élargissant la coopération dans la réalisation du rapport à un nombre important de partenaires de recherche africains », explique Audrey Verdier-Chouchane, chercheur à la Banque africaine de développement. L’idée, poursuit-elle, est donc de faire du rapport un véritable rapport africain.

Pour ce faire, le partenariat dans la réalisation du rapport sous la direction de la Bad inclut désormais la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique ainsi que des instituts de recherche africains en Egypte, en Tanzanie, au Cameroun, au Sénégal et en Namibie, des centres répartis sur les cing régions géographiques de l’Afrique. Ces centres vont participer à la rédaction des notes pays de leurs pays respectifs. L’OCDE reste partenaire du projet, en couvrant cinq pays cette année.

Les partenaires sont ainsi de plus en plus nombreux, avec un nombre croissant  de pays couverts par la Bad (25 pays).

Au-delà du partenariat ponctuel pour la réalisation des Perspectives économiques en Afrique, cette initiative renforce les réseaux de recherche en Afrique, qui communiquent ainsi entre eux autour d’un projet important. Outre l’appui financier que la Bad apporte à chacun de ces instituts, une des principales retombées de ce partenariat consiste dans le renforcement des capacités qui s’opère à travers la friction des chercheurs africains avec des grandes institutions de recherche telles que la Bad. « Nous avons invité tous les instituts de recherche qui participent aux Perspectives économiques en Afrique à participer à la conférence économique africaine, ce qui leur permet une plus grande exposition à la recherche internationale, avant que nous ne les intégrions progressivement dans nos études, dans nos projets de recherche », précise Mme Verdier-Chouchane.

Outre la production de savoir, ce réseautage des centres de recherche africains va également permettre une meilleure diffusion des produits de la recherche, chaque centre servant de relais de diffusion de la recherche dans sa zone de couverture géographique.


Sections Connexes

Contact

Chawki Chahed Téléphone: +216 71 10 27 02