Consultation à travers toute l'Afrique sur l'eau et l'assainissement en milieu rural

Share |

De: 24/11/2011
A: 25/11/2011
Lieu: Tunis, Tunisie

La Banque africaine de développement a organisé à Tunis, les 24 et 25 novembre, une consultation panafricaine  pour valider la première évaluation externe de l’Initiative sur l'alimentation en eau et l'assainissement en milieu rural (IAEAR).

L'événement a rassemblé plus de 80 personnes venant de 25 pays, représentant les gouvernements africains, les pays donateurs, les cellules d’exécution des projets, ainsi que des membres du personnel de la Banque africaine de développement.

L'atelier de validation visait à recueillir les opinions des intervenants sur cette évaluation menée par IWEL, en collaboration avec ITAD, deux cabinets-conseil du Royaume-Uni. 

Sering Jallow, directeur  du département Eau et assainissement et de la Facilité africaine de l'eau à la Banque, a souligné l'importance de cet examen par les parties prenantes, comme complément de l'examen effectué en interne par la  Banque en 2010. On notera que l’achèvement de l’examen stratégique global de l’Initiative est prévu en 2012.

S’adressant aux participants, François Kruger, administrateur de la Banque pour la Belgique, la France et l'Espagne, a fait observer notant que la Banque a réalisé  des progrès impressionnants depuis le lancement de l'Initiative en 2003. Il a insisté sur la nécessité d'accélérer le rythme pour maintenir  cet élan. "Si nous prenons les mesures nécessaires, l’IAEAR pourrait devenir un modèle de mobilisation de ressources pour les services de base comme l'eau à travers l'Afrique" a-t-il ajouté.

Les participants ont globalement approuvé les conclusions du rapport, tout en proposant d’autres améliorations pour accroître l’efficacité de l’Initiative, notamment par :

  • le renforcement de la coordination et de la collaboration avec les partenaires au développement ;
  • le renforcement de la gouvernance globale pour le suivi et l’évaluation;
  • la mise à jour de la stratégie d’exécution.

Représentant 20 pays, les délégués africains ont exprimé leur satisfaction pour les réalisations de l’Initiative. Ils ont également souligné son efficacité  à promouvoir l’accélération de l'accès à des services de base  d’eau et d'assainissement. Dans ce contexte, ils ont noté que des millions de vies ont déjà positivement touchées à travers le continent, grâce aux efforts du partenariat IAEAR.

Etaient également représentés à l'atelier les gouvernements canadien et suisse, deux des cinq donateurs du Fonds fiduciaire de l'IAEAR - un fonds de  la Banque mis en place pour attirer des financements additionnels vers  les programmes d'alimentation en eau et l’assainissement en milieu rural.  Les représentants ont reconnu la solidité du fondements du cadre de mise en œuvre de l’IAEAR, tout en proposant qu’ils soient  renforcés pour obtenir de meilleurs résultats.

Les conclusions et les recommandations de l'Examen stratégique global de l'IAEAR seront utilisées par la Banque, les pays membres régionaux et les autres membres du partenariat IAEAR pour renforcer les lignes d'action de l’Initiative qui ont réussi, et en  développer de nouvelles pour hâter la réalisation complète des objectifs de l'IAEAR.

A la clôture, Mme Rahel Boesch, de la Direction du développement et de la coopération suisse pour l’Afrique de l'Ouest, a annoncé un financement supplémentaire de son gouvernement pour le Fonds fiduciaire de l'IAEAR, d’un total de 20 millions de dollars.  Voir le communiqué de presse

"Ce don additionnel de la Suisse est reçu comme un témoignage de confiance qui met en évidence la pertinence et la valeur du rôle de l’Initiative  dans l'accélération de l'accès à l'eau et l'assainissement en Afrique" a déclaré M. Jallow.