Visite officielle du président de la Banque africaine de développement au Tchad le 21 au novembre 2008 - La BAD entend renforcer et approfondir ses relations de partenariat et de coopération avec le Tchad

19/11/2008
Share |

N’Djamena le 18 novembre 2008 – Le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), M. Donald Kaberuka, effectuera une visite officielle en République du Tchad le 21 novembre 2008. Il s’agit, depuis son arrivée à la tête de la Banque en septembre 2005, de sa première visite dans ce pays. Elle constitue une opportunité pour réaffirmer l’engagement de la première institution financière panafricaine à soutenir le développement socioéconomique du Tchad qui a subi de nombreuses crises sociopolitiques au cours de ces dernières années.

Le président Kaberuka sera reçu en audience par SEM. Idriss Déby Itno, Président de la République du Tchad. Il rencontrera le Premier ministre, M. Youssouf Saleh Abbas et tiendra des séances de travail avec le Ministre de l’Economie et du Plan et Gouverneur de la BAD pour le Tchad, M. Ousmane Matar Breme, ainsi que plusieurs autres membres du Gouvernement.

Il s’entretiendra également avec les partenaires au développement du Tchad représentés à N’Djamena.

Le président de la BAD abordera au cours de ses entretiens avec les hautes autorités du pays, les perspectives de renforcement de la coopération entre le BAD et le Tchad, à la lumière de la reconstitution du 11ème Fonds africain de développement (FAD XI), ainsi que des orientations prises par la Banque dans son cadre de politiques à moyen terme 2008 - 2012, pour contribuer de manière significative au financement des infrastructures panafricaines, de l'agriculture, de la gouvernance et de l'enseignement supérieur, notamment technique et professionnel, au renforcement de l’intégration régionale en Afrique, sans oublier l'appui aux Etats fragiles.

Ces entretiens seront l’occasion pour le président Donald Kaberuka de revenir sur la crise alimentaire et les diligences effectuées par la BAD pour y apporter un cadre de réponse approprié à court, moyen et long terme. Il évoquera également Conférence ministérielle africaine sur la crise financière, que la BAD vient d’organiser à Tunis le 12 novembre dernier en collaboration étroite avec la Commission de l'Union africaine et la Commission économique pour l'Afrique. Cette rencontre de haut niveau, qui a vu la participation d’une trentaine de ministres africains des Finances, de l’Economie et du Plan et de près de quarante gouverneurs de banques centrales, avait pour but d’étudier l’impact de la crise financière mondiale sur les économies africaines.  Le président Kaberuka ne manquera pas d'entretenir ses interlocuteurs des mesures de riposte définies à cette importante rencontre et des engagements solidaires pris par les responsables économiques et financiers du continent, notamment en matière de maintien du rythme des réformes macro - économiques et de consolidation du niveau de la croissance économique. 

Rappelons qu’un bureau national de la BAD au Tchad a été ouvert en en février 2007, dans le cadre de la politique de décentralisation de la Banque. Cette représentation opérationnelle de la BAD à N'Djamena vise à renforcer le dialogue et la coopération de proximité avec les autorités tchadiennes, et à améliorer ainsi l’efficacité des opérations du Groupe de la BAD au bénéfice des populations tchadiennes. 

Le Bureau national de la BAD à N’Djamena a également pour ambition de permettre à la Banque de s'impliquer davantage dans l'interaction au quotidien avec les autres partenaires au développement du Tchad et, de prendre une part plus active dans l'harmonisation et la coordination, sous l'égide du gouvernement, des interventions des partenaires au développement du Tchad. 

En ce qu'il occupe le second rang des partenaires au développement juste après l’Union européenne, le Groupe de la Banque africaine de développement constitue un partenaire stratégique pour le Tchad. Il entend renforcer et approfondir ce positionnement. Depuis 1974, début de ses interventions au Tchad, le Groupe de la Banque a financé 68 opérations totalisant un volume d’engagements nets de plus de 300 milliards de FCFA, sous forme de prêts et de dons. Au 31 octobre 2008, les opérations en cours d’exécution sont au nombre de 19 et totalisent un volume d’engagement net de 137 milliards de FCFA. 40 % de ces opérations concernent le secteur agricole, 22 % le secteur de l’assainissement, 22 % le secteur social et 16 % le secteur institutionnel et des réformes.

 

Interview de M. Ousmane Breme, ministre de l’économie du Tchad (vidéo)


Sections Connexes

Contact

Lotfi Madani Téléphone: +216 71 10 31 98