La Banque africaine de développement promeut l’égalité des sexes dans les médias au moyen du « prix des droits de la femme en Afrique »

19/06/2015
Share |


La Banque africaine de développement (BAD) vient de décerner le premier prix récompensant la promotion des « droits de la femme en Afrique » dans les médias, en collaboration avec l’organisation britannique «One World Media». Le 18 juin 2015 à Londres, le premier prix a été remis à la cinéaste Rosa Rogers pour son documentaire intitulé « Casablanca Calling », produit par une firme indépendante, Redbird. Ce prix visant la promotion de l’égalité des sexes dans les médias, lui a été remis par Joel Kibazo, directeur du département des Relations extérieures et de la communication de la BAD.

« Casablanca Calling » dresse un portrait des trois dirigeantes religieuses au Maroc. Témoignant d’une société en transition et de la mission d’éduquer une nation, elles prêchent les vertus de la tolérance, de la compassion et de l’égalité.

S’exprimant lors de la cérémonie de remise des prix, Kibazo a exposé les raisons pour lesquelles la BAD participe aux prix de One World Media. « L’égalité des sexes - des chances égales pour les hommes et les femmes, les garçons et les filles - constitue un pilier essentiel des opérations de la Banque. Nous devons l’assurer au sein de l’institution, et nous devons la promouvoir dans tous nos projets. »

M. Kibazo a également déclaré que les médias jouaient un rôle primordial dans la transformation des sociétés africaines. « Nous savons que des médias dynamiques, clairvoyants et responsables, sont un élément fondamental d’une société en transformation, et nous, la Banque, souhaitons y contribuer. C’est pourquoi nous parrainons ce prix de One World qui rassemble les deux thèmes de l’égalité des sexes et des médias en soutenant les médias qui abordent la question des droits de la femme avec un esprit critique et de la créativité. »

Les prix One World Media, récompensent la qualité de la couverture de la vie sociale, politique et culturelle des personnes du monde entier par les médias des pays en développement. One World Media soutient le journalisme international et promeut la couverture des questions internationales par les médias.