Mining Indaba 2016 au Cap (Afrique du Sud) : la BAD va attirer des investissements pour une croissance durable et inclusive

Share |

De: 07/02/2016
A: 11/02/2016
Lieu: Cape Town, South Africa

Du 7 au 11 février 2016 au Cap (Afrique du Sud), la Banque africaine de développement (BAD) participera à l’une des plus importantes conférences minières au monde, Mining Indaba, où seront présents les ministres des Mines de 16 pays africains, des chefs d’entreprises et environ 7 000 autres personnes. En tant que parrain du Forum des ministres africains des Mines et principal sponsor de la conférence, la BAD aidera les pays africains à attirer les investissements dans le secteur minier.

La BAD organisera une table ronde portant sur un ensemble d’instruments d’aide à la formulation de politiques locales, conçu par le Centre africain des ressources naturelles (CARN), organisme relevant de la Banque. Sir Paul Collier, président de l’École de gouvernance Blavatnik à l’Université d’Oxford, prononcera le discours d’ouverture. Andile Sangqu, PDG de la société AngloAmerican Corporation et Matthew Bliss, chargé des partenariats stratégiques chez Cordaid, participeront notamment à cette table ronde. L’ensemble d’instruments conçu par le CARN aidera les gouvernements à concevoir des politiques qui offrent un équilibre entre les avantages pour les économies africaines et les rendements équitables pour les investisseurs. Il fournit également des lignes directrices pour la formulation de politiques locales efficaces.

La Banque organisera également une session spéciale, intitulée « Indaba Sustainability Day » (Journée du développement durable Indaba), qui donnera l’occasion de plaider en faveur d’un engagement transparent envers les communautés concernées par l’exploitation minière et de discuter des politiques permettant d’assurer la diversification économique. Le roi de la nation Bafokeng, Kgosi Leruo Molotlegi, située dans la région productrice de platine en Afrique du Sud, prononcera l’allocution d’ouverture de cette session.

Une table ronde animée par Sheila Khama, la directrice du CARN, réunira Kojo Busia, conseiller principal à la gouvernance du secteur minéralier au Centre africain de développement minier de la CEA, Tim Carstens, directeur général de la société Base Resources, et Gillian Davidson, responsable des secteurs de l’exploitation minière et de la métallurgie pour le Forum économique mondial.

« La conférence Indaba est l’événement phare de l’industrie minière et fournit l’occasion à la Banque de faire preuve de leadership en matière de développement de la région », a déclaré Sheila Khama.

La Facilité africaine de soutien juridique (ALSF) organise, en partenariat avec la Banque mondiale et l’Union africaine, une discussion de groupe sur « Amélioration de l’accès aux outils juridiques et réglementaires en matière d’exploitation minière : le projet AMLA (African Mining Legislation Atlas ». Ce groupe d’experts  est composé de Stephen Karangizi, directeur de l’ALSF, Paulo De Sa, responsable à  Energy and Extractives Global Practice  de la Banque mondiale, Peter Cameron, directeur du Centre for Energy, Petroleum, Mineral Law and Policy, Nneoma Veronica Nwogu, avocate principale à la vice-présidence juridique de la Banque mondiale, et Frank Dixon Mugyenyi, conseiller industriel principal au département du Commerce et de l’Industrie de la Commission de l’Union africaine. Les membres du groupe d’experts fourniront un aperçu des activités et des objectifs du projet AMLA et proposeront des perspectives sur l’impact transformationnel que pourrait avoir le projet sur le secteur minier africain.

Le Centre africain des ressources naturelles a été créé par la BAD pour conseiller les pays africains sur la gestion de leurs ressources naturelles, la formulation de politiques et leur mise en œuvre. L’objectif est de permettre aux pays de tirer de l’exploitation de leurs ressources, notamment minières, une plus grande valeur sociale et économique. Les activités du CARN concernent les industries extractives et minières, les ressources non renouvelables (gaz, pétrole) et les ressources renouvelables (forêts, eau, pêche et terres).

Investing in African Mining Indaba est une conférence annuelle consacrée au financement et au développement des intérêts miniers en Afrique. L’on s’attend à ce que la conférence attire environ 2 300 entreprises internationales.

Pour obtenir plus d’informations sur la conférence, consultez le site : www.miningindaba.com