Panel d’échange de haut niveau des chefs d’états africains sur « Le renforcement des capacités dans les pays post-conflits »

Share |

Date: 24/03/2010
Lieu: Ramada Plaza, Tunis, Tunisie

La Conférence BAD-ACBF souligne l’importance du développement des capacités en Afrique

Une conférence organisée le 24 mars 2010, à Tunis par la Banque africaine de développement (BAD) et la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique sur le renforcement des capacités en Afrique a souligné l'importance du développement des capacités sur le continent, en particulier dans les pays post-conflit. S'exprimant lors de l'événement, le président de la BAD, Donald Kaberuka, a rappelé l'importance du développement des capacités sur le continent, en insistant sur l'urgence du dialogue sur le développement des capacités au plus haut niveau de leadership du continent.


Opening Remarks - Ms Frannie A. Leautier, Executive Secretary, African Capacity Building Foundation Welcome Address - Mr Sibry Tapsoba, Head, EADI, AfDB
Statement of The Honorable Anastase Murekezi Statement of Dr Donald Kaberuka
Statement of H.E.Blaise Compaore

Contexte du panel

Les efforts de reconstruction post conflit ont pour objet de répondre aux besoins immédiats des populations sortant des conflits et aussi d’améliorer les efforts des acteurs clef impliqués dans les opérations de réhabilitation et de reconstruction grâce à l’identification et à la réactivité en vue de combler le vide tout en s’appuyant sur les acteurs locaux et internationaux en matière de renforcement des capacités. Ce faisant, investir dans le renforcement des capacités des pays est un gage de stabilité et de paix durable, deux pré-requis pour un développement durable et une réduction de la pauvreté.

Si le degré de fragilité et les causes profondes plaident en faveur de stratégies variées, il est impératif de prendre dès le départ des mesures en faveur du renforcement des capacités concernant les interventions dans le contexte des environnements fragiles. Le leadership et la coordination entre acteurs locaux devraient être intériorisés à travers un processus institutionnel de retour à une situation normale.

Dans le contexte des activités célébrant le 20ème anniversaire de l’ACBF, les échanges du panel de haut niveau  entre les chefs d’états dont la participation a été confirmée auprès du Président Blaise Compaoré du Burkina Faso (d’autres confirmations sont attendues) ont pour but d’attirer l’attention des leaders africains et des partenaires au développement sur l’importance de l’adoption des solutions innovantes pour confronter les défis en matière de renforcement des capacités dans les pays post-conflit. Les discussions du panel vont être un lieu d’échanges et d’apprentissage entre paires. Sur la base de leur solide et unique expérience, les discussions vont porter sur les échanges de vues sur la mise en place d’institutions efficaces susceptibles de rendre compte, particulièrement sur la façon de restaurer la légitimité des états pouvant assumer les fonctions clef.

La modération des échanges du panel va être assurée par M. James Makawa, un journaliste de renom, fondateur et directeur exécutif de la chaine « Africa Channel ». Il a travaillé par le passé comme correspondant pour la chaine américaine « NBC News”. Il est aussi co-fondateur du réseau « African Broadcasting Network” membre du réseau des stations de télévisions africaines ayant 18 membres en Afrique Sub-saharienne.