Un don de la Facilité africaine de l’eau aidera les éleveurs kenyans à faire face aux défis du changement climatique

09/08/2012
Share |

Quelque 150 000 personnes, appartenant à une communauté d’éleveurs et comprenant des étudiants et enseignants de six écoles situées dans les districts de Baringo, Kiambu Ouest et Laikipia, au Kenya, ont bénéficié d'un don de €690 000 de la Facilité africaine de l'eau (FAE).

Ce don approuvé par la BAD le vendredi 6 juillet 2012, est octroyé à l’Association des eaux pluviales du Kenya (KRA) pour financer les différentes activités du projet pilote dans les trois districts. Sa mise en œuvre permettra aux collectivités de la région de faire face aux défis de la sécheresse et du changement climatique, grâce à une gestion intégrée de la collecte des eaux pluviales.

Le projet favorisera notamment, (i) le développement des infrastructures pour la gestion de la collecte eaux pluviales à des fins d'usages domestiques et productifs; (ii) l’utilisation des technologies complémentaires de captage d'eau pour améliorer les moyens de subsistance et générer des revenus; et (iii) le partage de connaissances entre les membres de la communauté. La portée du projet pourrait  s’étendre à d’autres régions de la Corne de l'Afrique.

Par ailleurs, le don de la FAE permettra à l’Association de financer ses activités de sensibilisation auprès du gouvernement et des partenaires au développement, avec pour objectif de les encourager à adopter l’approche proposée à l’échelle nationale et régionale, sur la base des résultats et impacts du projet pilote.

«Ce projet pilote devrait permettre les communautés les plus vulnérables et isolées à mieux gérer les eaux pluviales afin de réduire le déficit en eau et à assurer leur sécurité en ressource hydrique», a déclaré Akissa Bahri, coordinatrice de la Facilité africaine de l'eau. Elle ajoute : «Nous espérons que les résultats serviront de référence au gouvernement, qui s’en inspirera pour atteindre un plus grand nombre de communautés et ainsi améliorer leurs conditions de vie et moyens de subsistance. »

Le projet du Kenya est l'une des six études de cas menées en Ethiopie, au Kenya, en Tanzanie, et en Ouganda. Ces projets visent à évaluer la performance des systèmes de gestion de collecte des eaux pluviales dans la région en vue de promouvoir les meilleures pratiques et ainsi assurer l'approvisionnement en eau et la sécurité alimentaire.