La Facilité Africaine de l’Eau vient d’organiser avec succès un atelier de formation pour les pays francophones sur la mise en œuvre de projets

Share |

De: 10/08/2009
A: 14/08/2009
Lieu: Hôtel Africa, Tunis
Organisateur(s): Facilité Africaine de l’Eau (FAE)

La Facilité Africaine de l’Eau (FAE) a organisé du 10 au 14 Août un atelier de formation de gestionnaires de projets sur les Procédures Opérationnelles de Mise en Œuvre de Projet. Cet atelier s’est tenu à l’hôtel Africa à Tunis (Tunisie). Une trentaine de représentants de treize pays de l’Afrique francophone ainsi que six organisations de basin et institutions régionales y ont participé. 

La cérémonie d’ouverture a été présidée par M. Jean Michel Ossete, Chargé Principal de la gestion des ressources en eau assurant l’intérim du Coordinateur de la Facilité Africaine de l’Eau. Dans son discours d’ouverture, M. Ossete a remercié les participants pour leur participation et pour leur collaboration continue avec la Facilité. M. Ossete a profité de l’occasion pour rappeler que des progrès significatifs ont été enregistrés dans la mise en œuvre des projets de la FAE depuis la tenue du premier séminaire en Octobre 2008. Un accent particulier a été mis sur les points forts de l’atelier à savoir

  • La présentation générale de la FAE (ses missions, ses objectifs et modalités d’intervention),
  • La présentation des principes, règles et procédures d’acquisition des biens, travaux et services, de gestion financière des projets, d’audit et de décaissements des fonds,
  • La présentation du format de rapport trimestriel d’avancement et du rapport d’achèvement de projet, et
  • La présentation de l’état d’exécution des projets. M. Ossete a aussi mis en exergue l’importance de ce séminaire pour la préparation de l’évaluation externe de l’efficacité de la FAE prévue pour Septembre 2009 et a invité les participants à saisir cette opportunité pour renforcer les échanges d’expériences.

Juste avant le déroulement officiel de l’atelier, les participants ont à tour de rôle exprimé leurs attentes vis-à-vis de la formation. De façon générale, ces attentes se résument en ces termes :

  • Se familiariser avec les règles et procédures de la Banque et de la FAE,
  • Parfaire les connaissances,
  • Bénéficier des expériences des uns et des autres et en tirer des leçons,
  • Renforcer les connaissances pour bien gérer les projets de la FAE.

En plus de leur formation, les participants ont aussi contribué à l’atelier avec des présentations sur les rapports d’achèvement de projets (Congo Brazzaville, RCA et, OSS) et sur l’état d’exécution de projets (ANBO, CICOS, Tchad, Mauritanie, Cameroun ; Ville de Ouagadougou, LCBT, Djibouti, Niger HYCOS, GIRE Sénégal, Assainissement Ziguinchor, Renforcement des capacités Burkina Faso, etc.). Dans l’ensemble, la formation a atteint ses objectifs.  Selon les participants, la formation est venue à point nommé car ils repartent enrichis des connaissances et des leçons tirées des expériences des uns et des autres.

A la fin de la formation, les participants et la FAE ont formulé des recommandations à partir des leçons tirées des présentations, questions et discussions. Ces recommandations serviront à apporter des solutions à certaines faiblesses qui ont été identifiées.