La Facilité africaine de l’eau soutient le processus de paix au Darfour Un don de 3,3 millions d’euros pour améliorer l’accès à l’eau et l’assainissement

03/02/2012
Share |

Près de 750.000 personnes dans trois états du Darfour bénéficieront d’un accès amélioré à l'eau et à l'assainissement grâce à un don de 3,3 millions d’euros de la Facilité africaine de l'eau approuvé par la Banque africaine de développement (BAD), le 26 janvier 2012.

Le don servira à financer la préparation de plans d'investissement bancables pour mobiliser les 100 millions de dollars de financement requis pour répondre aux besoins en eau et assainissement à moyen et plus long terme des habitants de 15 à 20 villes. Les éleveurs et nomades du voisinage en bénéficieront aussi. Le don de la Facilité africaine de l’eau sera également utilisé pour entreprendre des travaux prioritaires de réhabilitation et faire des démonstrations sur les approches intégrées de satisfaction des besoins des ménages, des institutions, des éleveurs et des petits exploitants agricoles en eau, ainsi que sur l’assainissement dans environ six de ces villes.

Le projet se penchera également sur les dysfonctionnements dans la distribution de l'eau au Darfour, notamment les faiblesses institutionnelles et en ressources. Les mesures correctives viseront à renforcer les capacités des sociétés publiques et des services communautaires chargés de la gestion de l’eau dans les villes modèles. Cela permettra de gérer durablement leurs investissements et ressources en eau, tout en offrant des prestations efficaces.

«Ce projet est conforme à la stratégie à moyen terme de la Facilité africaine de l’eau, car il renforce le soutien aux pays fragiles, souvent sujets à des affrontements liés à l’eau, liés à leurs moyens limités. Le don devrait avoir un effet d’entraînement, en préparant le terrain pour des investissements supplémentaires pour venir en aide au peuple du Soudan, » a déclaré Sering Jallow, directeur du département Eau et assainissement de la BAD.

Par suite des interventions prévues, le projet contribuera à une reprise et une paix durables dans la région du Darfour, en assurant un accès équitable aux ressources en eau pour satisfaire tous les besoins en eau.

Quant à l’administrateur de la BAD pour le Soudan, Elfatih Mohamed Khalid, il soutient que « l'approbation de ce projet marque une contribution significative de la Facilité africaine de l'eau aux efforts actuels de construction de la paix au Darfour. L'accès à l'eau pour toutes les tranches de la population est sans aucun doute fondamental pour la réinstallation constructive des personnes déplacées du Darfour».