Ouganda : la Facilité africaine de l’eau soutient l’accès des populations urbaines démunies à l’assainissement

05/02/2013
Share |

La Facilité africaine de l’eau (FAE) a accordé 1 million d’euros aux  Initiatives pour le développement communautaire intégré (IDCI), afin de soutenir leur Projet d’amélioration de l’assainissement au profit des populations urbaines démunies de Kawempe (dit en anglais “KUPSIP”). Ce projet vise à fournir des services d’assainissement durables et à coût abordable à plus de 100 000 habitants démunis de la municipalité de Kawempe, à Kampala, en Ouganda.

En étendant la couverture de l’assainissement et en réduisant la pollution environnementale, le KUPSIP devrait contribuer à améliorer la santé des habitants des quartiers précaires et à amoindrir le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans, en enrayant la propagation du choléra et des maladies diarrhéiques, qui affichent une prévalence de 23 % plus élevée dans les ménages dont les commodités sont inadéquates et dans les zones où l’élimination des déchets humains est mal gérée.  

De façon plus spécifique, ce don financera :

  • la fourniture d’installations d’assainissement aux ménages, aux écoles et au public, dans les zones urbaines pauvres ;
  • des budgets dédiés à l’assainissement en faveur des populations démunies, pour  leur permettre d’accéder à des infrastructures d’assainissement à coût abordable et de meilleure qualité ;
  • la définition d’une stratégie de gestion durable des matières fécales et leur réutilisation sans risque ;
  • la promotion de la collaboration avec le secteur privé, afin d’identifier et de commercialiser des technologies d’assainissement à coût abordable et plus soucieuses des usagers ;
  • la diffusion de documents d’information, d’éducation et de communication ciblés, afin de promouvoir de meilleures pratiques d’hygiène ;
  • la production et la diffusion de produits du savoir portant sur l’intégralité de la chaîne d’assainissement, grâce à la collaboration avec les instituts de recherche agronomique.

Le don de la Facilité africaine de l’eau couvrira 74 % du coût total du projet, tandis que les IDCI et les partenaires collaborateurs couvriront les 26 % restants sous la forme de contributions financières et en nature.

Le projet sera exécuté par les IDCI, en partenariat avec la municipalité de Kawempe de l’Autorité de la ville de Kampala (KCCA) et de la National Water and Sewerage Cooperation (NWSC). Il devrait être achevé d’ici la fin de l’année 2015.