Usage agricole des eaux souterraines et initiatives de gestion au Maghreb

09/12/2011
Share |

L'utilisation intensive des ressources naturelles par le secteur agricole dans les pays du Maghreb a créé le besoin urgent de création d'un mécanisme de gouvernance au niveau local et national. Le développement rapide de l'utilisation des eaux souterraines pour l'irrigation dans ces pays a entraîné une croissance agricole importante, mais elle est devenue insoutenable en raison de la surexploitation des aquifères et/ou de la salinisation de l'eau et des sols.

Dans la note intitulée «Usage agricole des eaux souterraines et initiatives de gestion dans le Maghreb», les auteurs examinent l'utilisation des eaux souterraines et leur gestion au Maroc, en Algérie et en Tunisie. Cette analyse repose sur une étude des mécanismes institutionnels et politiques au travers de neuf études de cas locales. En passant en revue l'éventail des politiques mises en œuvre pour gérer une utilisation non durable de l'eau, le rapport fournit des recommandations importantes pour améliorer la gestion de cette ressource. Plus précisément, il conclut que la conception et la mise en œuvre des stratégies d'exploitation durable des aquifères requièrent la mise en place de coalitions d'acteurs, qui devraient donner la priorité aux agriculteurs.