Angola: Bom Jesus-Calenga Smallholder Agricultural Development Project

24/11/2005
Share |

Le FAD finance un projet destiné à renforcer la sécurité alimentaire et les revenus des ruraux en Angola

Tunis, le 24 novembre, 2005 – Les paysans de la commune de Bom Jesus en Angola bénéficieront d’un don du Fonds africain de développement (FAD) pour soutenir leurs efforts destinés à améliorer la production agricole dans la région. Le Conseil d’administration du FAD a approuvé à Tunis, un don de 17,2 millions d’UC, soit l’équivalent de 24,86 millions de dollars, pour financer un projet de développement agricole en faveur des petits exploitants de Bom Jesus-Calenga.

Le projet portera sur l’irrigation, l’approvisionnement en eau, les pistes rurales et les infrastructures sanitaires, le contrôle et la gestion

  Le projet en bref -Emplacement: Commune de Bom Jesus (Municipalité de Icolo-e Bengo), Commune de Calenga (Province de Huambo, Municipalité de Caala) -Date probable de démarrage et durée: juin 2006 ; 5 ans - Agence d’exécution: Ministère de l’Agriculture et du Développement rural, Luanda, Commandante Gika Street, Cx Postal 507, Luanda, Angola, Tél: (244) 2 32 3224/35/41; Fax: (244) 2 32 36 51, E-mail: Ida.canga@netangola.com - Acquisition de biens, travaux et services: L’acquisition des biens, travaux et des services de consultants financés sur les ressources du FAD se fera conformément aux règles de procédure du Groupe de la Banque. L’acquisition des travaux de génie civil (infrastructure rurale) se fera par voie d’appel d’offres international (AOI), celle des véhicules, des équipements et des services de formation, par voie d’appel d’offres national (AON), et celle des services de consultants, par voie de concurrence sur la base d’une liste restreinte.  

foncière à Bom Jesus. Il fournira également des ressources pour la diversification et le développement des semences.

Le projet permettra l’augmentation substantielle de la production agricole dans l’une des régions les plus productives de l’Angola. Il bénéficiera directement à 11.000 familles et, créera 75.000 emplois saisonniers. À l’An 5 du projet, la production de céréales atteindra à l’hectare 2,5 tonnes pour le haricot, 3 tonnes pour le maïs, 20 tonnes pour la tomate, 20 tonnes pour les oignons, 15 tonnes pour le concombre et, 25 tonnes pour le chou. Les exploitants de la région espèrent également obtenir des titres fonciers pour des fermes qui seront irriguées grâce à des financements de projets.

L’Angola a traverse trios décennies de conflit qui ont sapé les bases de l’agriculture à tel point que le pays qui était un important exportateur de produits agricoles, est devenu aujourd’hui un importateur. Beaucoup d’exploitants agricoles dépendent aujourd’hui de l’aide alimentaire. Grâce à ce projet, ils pourront changer la situation.

* 1 UC = 1,44580 $US au 01/11/2005

CONTACT: Eric Chinje – Tel.: +216 71 10 21 16 – E-mail: e.chinje@afdb.org

 


Contact

Eric Chinje Téléphone: +216 71 10 21 16