Angola : 18 millions de dollars pour le projet d’alimentation en eau et d’assainissement

28/11/2007
Share |

Tunis, le 28 novembre 2007 – Un prêt de 12 millions d’unité de compte (UC*), soit environ 18,86 millions de dollars, a été approuvé, mercredi à Tunis, par le Conseil d’administration du Fonds africain de développement (FAD) en vue de financer le projet d’adduction d’eau, d’assainissement et d’appui institutionnel à Sumbe en Angola.

Le projet vise à améliorer l’accès, la qualité et la viabilité des services d’adduction d’eau et d’assainissement dans la ville de Sumbe, capitale de la province de Kwanza Sul, et sa périphérie, par la réhabilitation et l’extension du réseau, et par la fourniture d’un appui institutionnel pour la création et le fonctionnement du service de l’eau.

Le projet comprend la réhabilitation et l’extension du réseau d’adduction d’eau et d’assainissement de Sumbe et l’élaboration d’un Programme national global d’adduction d’eau et d’assainissement en milieu rural. Les principaux volets du projet sont les suivants: 

  • L’infrastructure d’adduction d’eau ;
  • L’assainissement, notamment la réhabilitation des infrastructures de gestion des eaux usées, l’assainissement de l’eau dans les écoles, les centres de santé, les marchés et les lieux publics et la gestion des déchets solides ;
  • La mobilisation communautaire, l’éducation à l’hygiène et la sensibilisation aux questions environnementales ;
  • L’appui institutionnel au Service de l’eau et de l’assainissement ;
  • L’élaboration d’un programme national global d’adduction d’eau et d’assainissement en milieu rural ;
  • La gestion du projet.

Le projet sera mis en oeuvre dans la ville de Sumbe, capitale de la province de Kwanza Sud, située à 360 km au sud de Luanda. Les bénéficiaires du projet sont les populations de Sumbe, notamment celles des zones semi urbaines et périurbaines ainsi que des villes satellites adjacentes de Chingo. La population est estimée à 140 000 habitants, la majorité (70 %) vivant dans les zones périurbaines. Les établissements scolaires et sanitaires ainsi que les secteurs commerciaux de la ville bénéficieront du projet.

Le coût estimatif total du projet est de 24 millions UC. Le FAD va financer 50 % du coût du project. Le gouvernement de l’Angola complémentera le financement, avec 12 millions de UC (50%) coût intégral du projet.

Les opérations du Groupe de la BAD en Angola ont commencé en 1983. A ce jour, ses engagements dans le pays sont de l’ordre de 211,07 millions de dollars EU pour 33 opérations.

* 1 UC = 1.57188 USD = 116.727 AON  au 28/11/2007

CONTACT: Yolanda Nunes Correia– Tél.: +216 71 10 31 58 – E-mail: y.nunes-correia@afdb.org