La BAD et Madagascar signent une entente pour une aide d’urgence

19/06/2009
Share |

Le Bureau de la Banque africaine de développement (BAD) et Madagascar ont signé, mardi 1- juin 2009 à Antananarivo, un protocole d’accord de don d’un montant d’un million de dollars US au titre de l’aide humanitaire d’urgence aux victimes des inondations causées par le cyclone Fanele. L’opération d’assistance humanitaire intervient en complément du financement du projet de réhabilitation du périmètre rizicole de Bas Mangoky (PRBM), financé par le Groupe de la Banque. L’objectif spécifique de cette aide humanitaire d’urgence est de réparer la digue de protection du périmètre, en comblant la brèche créée par le débordement du fleuve Mangoky, suite au passage du cyclone Fanele. La BAD s’est dit très préoccupée par l’impact de la crise politique sur le développement économique et social de Madagascar, car la population est la première touchée. L’approche de la Banque de poursuivre l’exécution des projets en cours vise à préserver les acquis et assurer une continuité. La BAD a encouragé à trouver un dénouement rapide à cette crise, ceci afin de permettre un réengagement de la communauté internationale et l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement. Le protocole a été signé par Sylvie Condé, représentante résidente, et Razafimahaleo B. J., ministre des finances et du budget.


Sections Connexes