Une délégation de la FAO au bureau de la BAD au Sénégal

20/06/2008
Share |

Le bureau régional de la Banque africaine de développement (BAD) au Sénégal a reçu  mercredi, à Dakar, la visite d’une délégation de la FAO comprenant, Représentant Résident M. Amadou Ouattara et M. José Luis Fernandez, Coordinateur de la cellule régionale pour le suivi de la sécurité alimentaire et des opérations d’urgence et de réhabilitation. La séance de travail avait pour objectif d’échanger des informations concernant la crise alimentaire et les mesures prises à court et moyen termes.

Le Représentant Resident de la BAD au Sénégal, M.Mohamed H’Midouche , a informé la FAO des initiatives déjà prises par la Banque pour juguler les effets négatifs de la crise alimentaire née de la hausse des prix des produits alimentaire:  augmentation d’un milliard de dollars de l’allocation en faveur du secteur agricole (ii) dégagement d’une enveloppe de 250 millions de dollars  suite à la restructuration du portefeuille agricole de la Banque  organisation d’un séminaire d’échange de haut niveau pour discuter de la crise et des mesures à prendre (25 et 26 juin 2008). Concernant le cas spécifique du Sénégal, j’ai informé la délégation de la FAO de la proposition que la Banque a faite au Gouvernement du Sénégal concernant l’utilisation d’une enveloppe de 1,5 millions d’UC du projet PADERBA, afin de financer l’acquisition d’intrants agricoles et de relancer la riziculture dans la vallée de l’Anambé (4170 ha).

Pour sa part, le représentant de la FAO s’est réjoui de l’engagement de la Banque dans la croisade contre la crise alimentaire. Il a rappelé la disponibilité de la FAO à accompagner la BAD dans l’exécution de ses opérations d’urgence de production agricole, dans le contexte de la lutte contre la hausse des prix. La FAO a aussi exprimé son souhait de participer à la conférence de haut niveau sur la crise alimentaire, prévue à Tunis du 25 au 26 juin 2008. Le Représentant de la FAO a fait part à SNFO de l’assistance que son organisation apporte aux populations vulnérables affectées par la hausse des prix des céréales. Celle-ci est menée à travers une opération de 2,23 millions de dollars sur sept régions du Sénégal. Cette assistance porte principalement sur la distribution de semences de riz, mil, sorgho, maïs et niébé. La FAO est aussi en train de préparer deux autres opérations de 2 millions  de dollars chacune financées par l’Italie et l’Espagne.

Les deux parties ont également échangé sur la politique agricole du Gouvernement du Sénégal notamment la Grande Offensive Agricole pour la nourriture et l’abondance (GOANA) lancée par le président sénégalais, Abdoulaye Wade. La FAO a insisté sur la nécessité d’établir une articulation entre la GOANA et le Programme National de sécurité alimentaire élaboré et validé en 2007.