La BAD partenaire des Leaders des Médias africains pour le développement du continent

Share |

De: 08/11/2012
A: 09/11/2012
Lieu: Dakar, Sénégal

La Banque africaine de développement (BAD) est présente à Dakar, du 08 au 09 Novembre 2012, à l’occasion de la 5ème édition du Forum des Leaders des Médias d’Afrique (AMLF).

Quelque 400 participants d’Afrique et d’ailleurs, qu’il s’agisse de propriétaires et opérateurs d’organes de presse, d’investisseurs, de décideurs, de bailleurs de fonds et de leaders en matière de technologie qui vont débattre du thème, « Afrique 3.0 : renforcer les médias et la gouvernance à travers la participation citoyenne et l’innovation ».

Ils auront, en outre, l'occasion d'échanger et de partager leurs expériences sur des questions allant du financement à long terme des médias, à l'examen des meilleures pratiques de leadership, d'éthique et du journalisme de données.

La BAD est, depuis 2010, partenaire de ce  grand rendez-vous de la Presse, le programme phare de l’Initiative pour les Média d’Afrique (AMI), qui constitue désormais un véritable espace d’échange et un moteur du développement du continent africain par la mise en perspective de l’émergence des médias africains. Elle était déjà présente aux forums de Yaoundé et de Tunis respectivement en 2010 et 2011.

La Banque s’attèle, par ailleurs, à appuyer les médias en tant qu’acteurs au développement dans la mise en valeur de leurs projets. La qualité du journalisme et son impact sur le développement étant tributaires du renforcement des capacités des professionnels du secteur.

Le Forum 2012 est organisé en partenariat avec deux grandes institutions africaines : la Banque africaine de développement (BAD) et la Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF).

Il bénéficie également du partenariat du Programme pour les médias de l'Afrique sub-saharienne de la Fondation Konrad-Adenauer Stiftung (KAS).

L'Initiative des Médias d'Afrique est la plus grande association des propriétaires de médias, de directeurs exécutifs, et autres parties prenantes de l'industrie des médias en Afrique.

Sa mission est de servir de catalyseur au renforcement des médias d'Afrique à travers l'élaboration d'instruments, le développement de bases de connaissances et de capacités techniques appropriées pour permettre aux médias africains de jouer un rôle de premier plan dans l'intérêt général des sociétés dans lesquelles ils fonctionnent.

Cette mission comporte l'assistance au développement de normes professionnelles, la viabilité financière, l'adaptation technologique, et l'engagement citoyen.