La Banque renforce ses relations avec ses partenaires nordiques :

« nous avons les mêmes priorités »

06/06/2016
Share |

La Banque africaine de développement (BAD) entend renforcer les partenariats noués de longue date avec les pays nordiques, à l’occasion d’une mission officielle de son président, Akinwumi Adesina, et d’une délégation de hauts fonctionnaires en Norvège, au Danemark, en Finlande et en Suède cette semaine.

 « Les pays nordiques sont de fidèles soutiens de la Banque africaine de développement, et ils contribuent également de manière significative au Fonds africain de développement. Les stratégies de la Banque cadrent totalement avec les priorités des pays nordiques. Ensemble, nous nous efforçons de réduire la pauvreté en Afrique », a déclaré M. Adesina.

Au cours de la visite officielle, qui se déroule du 6 au 9 juin 2016, M. Adesina doit s’entretenir avec plusieurs ministres, directeurs d’agences de développement et chefs d’entreprises. L’objectif de la mission est de stimuler les partenariats et ainsi le soutien apporté à la transformation de l’Afrique.

En Norvège, la délégation de la Banque doit aussi participe à un séminaire sur le leadership et les objectifs de développement durable (ODD). Les engagements des pays nordiques envers les ODD seront mis en lumière, et le Top 5 des priorités de la Banque sera présenté comme le moyen de les mettre en œuvre en Afrique. Au Danemark, le président Adesina doit prendre part au Forum mondial sur la croissance verte.

La Norvège, le Danemark, la Finlande et la Suède sont membres tant de la BAD, que du Fonds africain de développement (FAD). Lors du 13e cycle du FAD, leurs contributions respectives s’élevaient à 1,77 milliard de couronnes norvégiennes (soit 212 millions de dollars EU environ), 104 millions de dollars EU, 126 millions d’euros et 2,04 milliards de couronnes suédoises (soit 245 millions de dollars EU environ). Le FAD est de nouveau en cours de reconstitution cette année.

Les pays d’Europe du Nord soutiennent de nombreux projets de la Banque, notamment dans le domaine de l’énergie, du changement climatique, de l’agriculture, de l’eau et de l’assainissement, des infrastructures, du développement humain, et du développement du secteur privé.

La stratégie décennale de la Banque pour la période 2013-2022 met l’accent sur cinq priorités pour le continent, dites Top5 : Éclairer l’Afrique et l’électrifier ; Nourrir l’Afrique ; Industrialiser l’Afrique ; Intégrer l’Afrique ; et Améliorer la qualité de vie des populations en Afrique.