Burkina Faso - La BAD appuie les efforts de développement

18/08/2006
Share |

Burkina Faso - La BAD appuie les efforts de développement

Un prêt Fad de 19 millions de $ pour le développement rural et la protection contre la grippe aviaire

Tunis, le 18 août 2006 – Le Groupe de la Banque africaine de développement et le Gouvernement du Burkina Faso ont signé, vendredi à Tunis, un accord de prêt et de don pour le financement du développement rural et du Programme national du contrôle de la grippe aviaire au Burkina Faso.

Le prêt de 12,5 millions d’Unités de compte, équivalent a 18,55 millions de dollars et un don de 500 000 dollars américains a été signé par le vice-président Gantsho Sizwe Mandla pour la Banque et M. Jean Baptiste Compaoré, Ministre burkinabè des finances et du budget a signé pour son pays.

Le Conseil d’administration du Fonds africain de développement (Fad), le guichet concessionnel du Groupe de la Banque, a approuvé le prêt le 18 juillet à Tunis pour le financement du Projet d’Appui au Développement Rural décentralisé dans les Provinces de La Gnagna et du Kourittenga (PADER-GK).

Dans sa déclaration après la signature des accords, M. Mandla a souligné que le prêt d’appui au développement permettra de financer le développement de l’infrastructure rurale et des activités locales de renforcement de capacité. « Par conséquent, cela s’inscrit dans le cadre des objectifs de réduction de la pauvreté et la stratégie de production de produits alimentaires du pays », a-t-il déclaré. 

Concernant le don, M. Mandla a déclaré qu’il vise la réduction et, possiblement, l’éradication des risques de propagation de l’épidémie, la protection de l’économie de la volaille et la préservation de la santé de la population.

Le ministre Burkinabè des finances et du budget, M. Jean Baptiste Compaoré, pour sa part, a loué la prompte réaction du personnel de la Banque  en ce qui concerne la composition d’un dossier pour le prêt relatif au développement rural. Il a également exprimé la gratitude de son pays pour le don pour entraver la propagation de la grippe aviaire, ajoutant que le pays était a risque de perdre tout le secteur de la volaille à cause de l’épidémie si des mesures nécessaires n’avaient pas été prises. 

« je saisis cette occasion pour renouveler mes remerciements a l’ensemble de nos partenaires techniques et financiers en général et a la Banque africaine de développement en particulier pour la diligence avec laquelle ils ont contribue à l’éradication du fléau et pour leur constante disponibilité à nous accompagner dans nos efforts de développement ». 

Les objectifs du projet sont l’augmentation de la production agricole et l'amélioration des conditions de vie des populations rurales en vue de contribuer à la sécurité alimentaire du pays.

Les principales réalisations du projet sont, entre autres, l’aménagement et la réhabilitation de 154 ha de périmètres irrigués en aval et 600 ha en amont des petits barrages existants, de 500 ha de périmètres irrigués par eau de ruissellement (PIER) et 280 ha de petits bas-fonds, la réalisation du barrage-piste de Koala ; la réhabilitation de 8 petits barrages existants, la réhabilitation de 114 km de pistes, les études d’exécution et le contrôle et la surveillance des travaux ;

Le coût total du projet est de 15,28 millions d’UC, équivalant à 22,60 millions de dollars américains. Le prêt du Fad couvrira 82 % du coût. Le gouvernement et les bénéficiaires couvriront le reliquat de 18 %, respectivement 1,58 million d’UC et 1,2 million d’UC.

Les opérations du Groupe de la Banque au Burkina Faso ont commencé en 1970. A ce jour, les engagements du Groupe dans le pays sont de 842,60 millions de dollars américains pour 71 opérations.

* 1 UC = 1, 48386 $EU au 18/08/2006

CONTACT: Felix Njoku – Tél.: +216 71 10 26 12 – E-mail: f.njoku@afdb.org

Unité des relations extérieures et de la communication – Tél.: +216 71 10 29 16 – Fax: +216 71 10 37 52 – E-mail: comuadb@afdb.org


Contact

Felix Njoku Téléphone: +216 71 10 26 12