Burkina Faso : une mission japonaise à la BAD

23/04/2009
Share |

Burkina Faso-Japan

Le bureau de la BAD au Burkina Faso a reçu, le 22 avril 2009, une mission du Ministère des Finances du Japon, composée de cinq membres et conduite par Monsieur Yasuaki YONEYAMA, ex. Administrateur du Japon à la Banque. Les échanges ont porté sur l’état d’avancement du Projet d’appui au processus de mise en œuvre du Cadre stratégique de réduction de la pauvreté (CSLP), d’un montant de 750 0000 £, financé par le fonds fiduciaire du Japon.

La rencontre a permis à Madame Antoinette DINGA-DZONDO, représentante résidente de la BAD, de présenter l’état de mise en œuvre du projet, les difficultés rencontrées et les perspectives pour permettre au projet d’atteindre ses objectifs à l’achèvement.

Le projet, qui a été approuvé en mai 2007 et a effectivement démarré en janvier 2008, a un taux de décaissement de 36 %. Il devrait entrer dans sa phase de croisière courant mai 2009 avec, notamment, le démarrage effectif des activités de la composante assistance technique, pour laquelle la procédure de recrutement du bureau d’études vient d’être bouclée.

Malgré le retard accusé dans le démarrage et l’exécution du projet, il ressort que les activités prévues dans le cadre de cette assistance technique sont toujours pertinentes. En effet, l’assistance technique contribuera à soutenir le processus d’opérationnalisation du nouveau dispositif de suivi du CSLP, en cours, et la formulation de la nouvelle stratégie de développement du pays, envisagée en 2009-2010. Pour permettre au projet d’atteindre ses objectifs, la BAD a souligné la nécessité de la prorogation de la date du dernier décaissement, du 30 juin 2009 au 31 décembre 2010.

La rencontre a permis également d’échanger avec la mission sur les possibilités de collaboration entre la BAD et la nouvelle ambassade du Japon à Ouagadougou ; et la possibilité, pour le Burkina Faso, de bénéficier des initiatives du Japon visant la promotion  du secteur privé et le développement des infrastructures.