Afrique du Sud: séminaires sur les opportunités d'affaires

27/01/2006
Share |

Tunis, le 27 janvier 2006 - La Banque africaine de développement (Bad) et l'Association sud-africaine des bureaux d'ingénieurs consultants (SAACE) organisent un séminaire "Opportunités d'affaires" les 1er et 2 février à Johannesburg, et 6 et 7 février à Cape Town, en collaboration avec Team Export South Africa.

Le séminaire s'articulera autour du thème suivant: "Ce que l'Afrique peut offrir à l'Afrique: solutions commerciales transsectorielles, innovantes, rentables et viables, engendrées par l'Afrique pour satisfaire les besoins de l'Afrique".  Il se tiendra à la Banque de développement d'Afrique du Sud (DBSA) à Johannesburg et réunira un large éventail d'acteurs économiques privés et publics, d'agences de développement, de responsables gouvernementaux et de membres du personnel de la Banque.

Ce séminaire, qui vise à renforcer les relations entre la BAD et l'Afrique du Sud, s'inscrit dans le prolongement de plusieurs séjours à Tunis de délégations d'hommes d'affaires soutenues par le Département sud-africain du commerce et de l'industrie, l'Association des bureaux d'ingénieurs consultants, le Conseil des exportations électrotechniques et International Steel Fabricators.

Le premier jour du séminaire sera consacré à diverses présentations sur les relations d'affaires avec la BAD, suivies de débats. Il sera également l'occasion de fournir des informations sur les cycles de projets, la structure, les rôles et responsabilités et les procédures d'acquisition de la Banque, ainsi que sur le Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD).

Le deuxième jour, les participants pourront suivre des présentations sur diverses sociétés sud-africaines et participer à des entretiens d'affaires personnalisés avec les spécialistes secteur et projet de la BAD.

Le séminaire verra la participation de plus de 100 sociétés sud-africaines et d'une douzaine de membres du personnel de la Banque. En novembre 2005, une délégation de représentants de dix sociétés sud-africaines, dirigée par le Conseil des exportations électrotechniques (SAEEC), a séjourné cinq jours à Tunis, au cours desquels elle a eu des réunions de travail avec les principaux départements de la Banque.

L'Afrique du Sud a rejoint la BAD le 13 décembre 1995. Deux ans plus tard, le pays est devenu, avec le Botswana, le premier contributeur africain à la 7ème reconstitution du Fonds africain de développement (FAD), le guichet concessionnel de la Banque. Sa souscription au capital de la BAD s'élève à 85 793 parts, soit un pourcentage de voix de 3,92%. Avec environ 38 millions d'UC (3,7%) en 2003 et 30 millions d'UC (2,3%) en 2004, l'Afrique du Sud a rapidement fait partie du peloton de tête des pays africains en termes d'attribution de marchés engendrés par le Groupe de la Banque. 

* 1 UC = 1,42927 dollar EU (taux au 01/01/2006)

CONTACT: Felix Njoku – Tel.: +216 71 10 26 12 – E-mail: f.njoku@afdb.org